Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Eviter le désastre des sacs à patates




Insolite : Eviter le désastre des sacs à patates
Les dirigeants des 21 pays de la région Asie-Pacifique (Apec) réunis en sommet à Lima ont revêtu dimanche une sobre étole couleur tabac pour leur photo de famille, rompant avec une tradition d'audaces vestimentaires parfois source de railleries.
L'Américain Barack Obama, le Chinois Xi Jinping, le Japonais Shinzo Abe et le Russe Vladimir Poutine, notamment, avaient jeté sur leur épaule droite cet accessoire en laine de vigogne, un mammifère rare vivant dans la cordillère des Andes, dont la laine fine est très recherchée.
Ces chefs d'Etat habitués aux costumes de ville sombres semblaient bien moins embarrassés que lors de la précédente édition de ce sommet au Pérou, en 2008. Les ponchos portés à l'époque avaient été comparés à des "sacs à patates", suscitant quelques grimaces au moment de la photo.
Depuis que le président américain Bill Clinton a lancé la mode en 1993 au sommet de Seattle, avec des blousons d'aviateur en cuir, les chefs d'Etat des deux rives du Pacifique se sont pliés à cette tradition un brin folklorique avec plus ou moins de bonheur.
Au fil des années, ils ont ainsi dû enfiler une tunique de soie vietnamienne, un poncho, un hanbok coréen ou un manteau imperméable Drizabone d'Australie. Le Japon avait lors du sommet d'Osaka en 1995 imposé le costume sombre du "salaryman" ("salarié").
Les sommets de l'Apec en 2010 au Japon et en 2011 à Hawaii avaient rompu avec la tradition qui a ensuite repris.
L'an dernier aux Philippines, les dirigeants avaient posé en "barong", une chemise en fibre d'ananas, le costume national de l'archipel.

Jeudi 24 Novembre 2016

Lu 328 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés