Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Des hélicos au-dessus du Kremlin




Insolite : Des hélicos au-dessus du Kremlin
Tournage de cinéma, coup d'Etat, exercices... D'intrigants vols d'hélicoptères au-dessus du Kremlin, dont l'un transportait des hommes lourdement armés, ont déclenché les théories les plus folles sur les réseaux sociaux russes, poussant la présidence à s'expliquer vendredi.
Lors de son briefing quotidien, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a coupé court aux hypothèses les plus improbables.
"Je confirme qu'il s'agit d'exercices", a-t-il affirmé, ajoutant qu'il n'y avait là "rien d'extraordinaire".
Il a assuré qu'il s'agissait d'une "pratique courante" étant donné qu'une partie de la forteresse du Kremlin est un musée ouvert au public. Une autre partie est interdite d'accès. Des vidéos publiées sur Internet montraient deux hélicoptères décollant du Kremlin, le lieu de travail et la résidence officielle du chef d'Etat russe, en plein coeur de Moscou.
Sur l'une de ces vidéos, un hélicoptère transporte une nacelle suspendue dans le vide sur laquelle sont visibles plusieurs hommes masqués et lourdement armés.
Alexandre Riaskov, un porte-parole du Service de protection fédéral, chargé d'assurer la sécurité des hauts responsables russes, a confirmé à l'AFP qu'il s'agissait "d'exercices qui s'étaient déroulés comme prévu".
Ces images impressionnantes, reprises sur les chaînes de télévision nationales, ont suscité de nombreuses réactions et les théories les plus folles sur les réseaux sociaux. Certains internautes s'interrogeaient même sur un possible décès de Vladimir Poutine, qui ce jour là était dans le sud de la Russie.
 

Jeudi 29 Novembre 2018

Lu 350 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Septembre 2020 - 15:28 Le diabète de type 2 favorisé par l’insomnie