Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Bourde inaugurale pour l'ATP Cup


Mercredi 8 Janvier 2020

Insolite : Bourde inaugurale pour l'ATP Cup
Les débuts de l'ATP Cup, dernière née des compétitions de tennis par équipes, ont été marqués vendredi par une embarrassante bourde à Sydney, quand a retenti l'hymne roumain en lieu et place de celui de la Moldavie avant le premier match de ce tout nouveau tournoi.
La gaffe est intervenue avant la rencontre qui opposait le Moldave Alexander Cozbinov au Belge Steve Darcis.
"Au début du match entre la Moldavie et la Belgique, nous avons passé pour la Moldavie le mauvais hymne", a reconnu l'ATP. "Nous sommes sincèrement désolés et avons présenté nos excuses à l'équipe de Moldavie".
Classé 818e à l'ATP, Cozbinov a donné du fil à retordre à Darcis (157e), qui s'est finalement imposé en trois sets (6-4, 6-7 (4-7), 7-5) pour donner le premier point à la Belgique.
Le Moldave a relativisé l'importance de la gaffe des organisateurs.
"Passer le mauvais hymne n'est pas grave", a-t-il dit à l'AFP. "La Moldavie et la Roumanie ont le même drapeau, ce qui explique probablement l'erreur. J'espère que la prochaine fois, ils passeront le bon." Darcis, lui, ne s'est pas rendu compte de la bourde sur le coup: "Je ne savais pas, mais j'étais étonné qu'ils ne soient pas à fond dedans".
La Moldavie est frontalière de la Roumanie. La seule différence entre les deux drapeaux tricolores est la présence d'armoiries au centre de la bannière moldave.
La Moldavie est l'un des derniers pays à s'être qualifiés pour l'ATP Cup, compétition qui succède à la World Team Cup organisée par l'ATP de 1978 à 2012. Elle a été versée dans le groupe C avec la Belgique, la Grande-Bretagne et la Bulgarie.
L'équipe moldave est emmenée par Radu Albot, 46e joueur mondial, qui avait en février 2019 créé la sensation en devenant le premier Moldave à remporter un tournoi ATP, à Delray Beach (Floride).
La Roumanie, elle, n'est pas qualifiée.


Lu 318 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS