Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hausse de la production oléicole au niveau de la région de Marrakech-Safi


L’exportation des olives au niveau national réalise près de 1,5 milliard de DH



La production des olives au titre de l’actuelle saison agricole a connu une hausse de 35%, soit près de 375 mille tonnes, au niveau de la région de Marrakech-Safi, a souligné, samedi à El Attaouia (province de Kelâa des Sraghna), le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch.
"La région Marrakech-Safi très réputée par la production des olives, contribue à hauteur de 10% à l’exportation de l’huile d’olive, et de 60% des olives en conserve", a précisé le ministre dans une déclaration à la presse en marge de la clôture du 4è Salon national de l’olivier, un événement placé autour du thème "Valorisation et qualité, principaux leviers pour le développement de la filière oléicole".
Et de poursuivre que l’exportation des olives au niveau national réalise actuellement près de 1,5 milliard de DH, notant que la productivité verra une amélioration remarquable sur les trois années à venir, en raison de l’entrée en phase de production, de quelque 70 ha de plantations d’oliviers. 
M. Akhannouch a émis le vœu également de voir la production exceptionnelle d’olives, répondre aux attentes des agriculteurs, faisant savoir qu’à l’échelon national, la production oléicole a enregistré une hausse remarquable de 47 %, avec un volume de production estimé à 1.560.000 tonnes, rapporte la MAP.
La région du Nord a réalisé une production soutenue évaluée à 130%, et ce en raison de l’entrée en phase de production de plusieurs hectares, s’est félicité le ministre. 
De son côté, le président de la Fédération des Chambres agricoles du Maroc, El Habib Bentaleb, a relevé que le Maroc réalisera lors de cette saison agricole, une production record pour la chaîne olives, et ce grâce à la stratégie du Plan Maroc Vert, aux efforts des professionnels et aux conditions adéquates ayant contribué à l’amélioration de la productivité et du rendement.
Et d’ajouter dans une déclaration à la MAP, que cette rencontre professionnelle, initiée par l’Association du Salon national de l’olivier et de la Fédération interprofessionnelle marocaine de l’olive, sert de plateforme idoine pour les agriculteurs de s’informer des dernières nouveautés technologiques et des méthodes agricoles utilisées dans la chaîne oléicole en vue de tirer vers le haut, le niveau de productivité, de compétitivité et d’amélioration de la qualité du produit. Aménagé sur une superficie de 3 ha, ce Salon de 4 jours, a bénéficié du concours notamment, de la Chambre régionale d’agriculture de Marrakech-Safi, du Conseil de la région, de conseil provincial d’El Kelaâ des Sraghna, et du conseil communal d’El Attaouia.
Au menu de ce rendez-vous agricole, figurait l’organisation d’une série d’activités, dont des colloques et des ateliers en rapport avec différentes questions d’ordre technique visant le développement de la chaîne oléicole (techniques de production, promotion de la qualité des olives, des olives de table, et la commercialisation).
Ce Salon compte également un espace dédié aux conseils, outre des ateliers réservés à l’éducation environnementale au profit des élèves, à la dégustation de l’huile d’olive et des olives de table, outre la consécration de la meilleure plantation agricole.

Libé
Lundi 9 Octobre 2017

Lu 1282 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.