Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hamid El Aouni : Aux Jeux paralympiques, le Maroc a signé une participation exceptionnelle et historique


Hamid El Aouni : Aux Jeux paralympiques, le Maroc a signé une participation exceptionnelle et historique

La participation marocaine aux Jeux paralympiques de Tokyo a été "exceptionnelle" et "historique", a affirmé le président de la Fédération Royale marocaine des sports pour personnes en situation de handicap (FRMSPSH), Hamid El Aouni.

Le bilan de la participation marocaine aux Jeux paralympiques de Tokyo est très satisfaisant, vu la moisson de 11 médailles glanées par les champions marocains (4 en or, 4 d'argent et 3 de bronze), en sus de deux records du monde et un record paralympique, a-t-il déclaré à l'occasion de l'arrivée, mercredi, de la délégation marocaine à l'aéroport Mohammed V de Casablanca.

Ces résultats sont le fruit d'un travail de longue haleine et d'intenses entraînements, a expliqué le chef de la délégation marocaine, relevant que ces performances ont permis au Royaume d'occuper la 30è place sur 78 nations médaillées à Tokyo.

"Je dédie cet exploit à S.M le Roi Mohammed VI que Dieu L'assiste et à l'ensemble du peuple marocain", a-t-il poursuivi.

Ces bons résultats sont à mettre à l'actif également des bureaux fédéraux des différentes fédérations ayant participé à ces joutes et des staffs médical, technique et administratif, en dépit des conditions sanitaires particulières liées à la Covid-19, a-t-il noté, soulignant l'impératif de poursuivre sur la même lancée afin d'honorer les couleurs nationales aux Jeux paralympiques de Paris en 2024.

La délégation marocaine qui a regagné le Maroc était composée d'Ayoub Sadni, médaillé d'or du 400 m (classe T46-47), El Amine Chentouf, médaillé d'or au marathon (T12), Zakaria Derhem, qui a décroché l'or au lancer du poids (F33) et Azeddine Nouiri, qui a remporté la médaille d'argent du lancer du poids (F34), en plus de l'équipe nationale de cécifoot, classée 3è.

Pour Ayoub Sadni, ce sacre a été le couronnement de grands efforts et d'intenses entraînements, malgré la concurrence acharnée entre les différents participants et les circonstances sanitaires, estimant que sa participation à Tokyo a été "positive", après avoir gagné la médaille d'or et établi un nouveau record du monde.

"Cette médaille est une source de motivation pour aller loin à Paris et lors des prochains rendez-vous régionaux et internationaux", a-t-il poursuivi.

De son côté, El Amine Chentouf s'est félicité d'avoir gagné une quatrième médaille dans sa carrière, relevant que cet exploit lui conférera davantage de confiance pour s'illustrer lors des prochaines échéances.

Même son de cloche chez le buteur de l'équipe nationale de cécifoot, Zouhair Snisla, qui a estimé que l'équipe nationale s'est frottée à de grandes nations de cette discipline, considérant que la médaille de bronze est le fruit d'un travail collectif de toutes les composantes de la sélection marocaine, qui ambitionne de faire mieux lors du prochain rendez-vous de Paris-2024.

L'équipe nationale a réalisé un exploit inédit à Tokyo, devenant la première sélection africaine à décrocher une médaille dans cette discipline, a-t-il relevé.

Les athlètes marocains ayant pris part aux Jeux paralympiques de Tokyo, clôturés dimanche dernier, ont signé une participation remarquable avec à la clé 11 médailles, dont 4 en or.

A Tokyo, les champions marocains ont décroché 4 médailles d'or, grâce à El Amine Chentouf, Abdeslam Hili, Zakaria Derhem et Ayoub Sadni, 4 médailles en argent par l'intermédiaire de Fouzia Ksioui, Yousra Karim, Mohamed Amguoun et Azeddine Nouiri, tandis que Hayat El Garaa, Saida Amoudi et l'équipe nationale de cécifoot ont offert au Royaume trois médailles de bronze.

La participation marocaine au pays du Soleil Levant est des plus prolifiques à travers l'histoire, sachant que le meilleur exploit des paralympiques marocains était une moisson de 7 médailles, glanées aux Jeux de 2008 et 2016.

Une délégation nationale de 38 athlètes, la plus grande de son histoire, a participé à la 16è édition des Jeux paralympiques. A rappeler qu'il s'agit de la 9è participation marocaine aux Jeux paralympiques, après les éditions de Séoul-1988, Barcelone-1992, Atlanta-1996, Sydney-2000, Athènes-2004, Pékin-2008, Londres-2012 et Rio-2016.


Libé
Jeudi 9 Septembre 2021

Lu 480 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Octobre 2021 - 18:00 Mbappé de retour avec le PSG

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS