Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki : La Chambre des représentants a été soucieuse d'interagir avec les questions de société

Clôture de la session parlementaire d'automne


La Chambre des représentants a été animée de la volonté d'interagir avec les grandes questions de société durant la session d'octobre de l'année législative 2020-2021, a affirmé, mercredi à Rabat, son président, Habib El Malki. Sur les quatre séances de politique générale, deux ont été consacrées à la question nationale, sous l'angle du développement des provinces sahariennes et du rôle de la diplomatie dansla défense de l'intégrité territoriale, a précisé Habib El Malki lors d'une séance plénière de clôture de la session parlementaire.

Les interventions présentées et le débat qui a eu lieu à cette occasion ont mis en valeur l'unanimité nationale qui prévaut sur la question de l'intégrité territoriale et la mobilisation derrière Sa Majesté le Roi MohammedVI pour consolider les acquis réalisés, a souligné le président de la première Chambre du Parlement. Il a, en outre, relevé que les 13 séances des questions orales tenues au cours de la session ont été axées sur les mesures prises dans nombre de secteurs vitaux, pour endiguer les retombées de la pandémie sur les activités économiques et les services sociaux. Les questions orales ont été l'occasion d'un dialogue franc, constructif et critique entre les pouvoirs législatif et exécutif sur la gestion et la gouvernance de 15 secteurs, avec des recommandations qualitatives sur les moyens d'améliorer la performance des prestations aux citoyens. Au niveau législatif, Habib El Malki a qualifié le bilan des travaux de "qualitatif", relevant que malgré le délai important accordé à la discussion et au vote du projet de loi de Finances, la Chambre des représentants a pu approuver, lors de cette session, des textes de qualité, notamment le projet de loi 76-20 portant création du Fonds Mohammed VI pour l'investissement.

De même, l'institution législative a approuvé d’importants projets de lois portant surla scène intellectuelle et culturelle,tels que le projet de loi 74.19 relatif à la réorganisation de l'Académie du Royaume du Maroc, le projet de loi 55.20modifiant et complétant la loi 01.90 portant institution de la Fondation nationale des musées(FNM), ou encore le projet de loi 56.20 relatif aux musées, a indiqué le responsable législatif, précisant que la Chambre aura ainsi approuvé 35 projets de loi au titre de cette session parlementaire. Par ailleurs, deux séances ont été accordées pour l’approbation de cinq propositions de loi, portant ainsi à 40 le nombre de textes approuvés par l’institution législative, a-t-il poursuivi, mettant en avant la réactivité positive du gouvernement vis-à-vis de ces initiatives. Le Parlement se réjouit de la poursuite des dialogues, débats et discussions auprès du pouvoir exécutif au sujet des nombreuses propositions de lois, ayant à ce jour atteint 223, a ajouté Habib El Malki.

Enfin, le président de la Chambre a affirmé que cette session a contribué au renforcement de la législation nationale et de l’exercice du contrôle parlementaire, sur la base de la coopération et de la complémentarité entre les pouvoirs publics pour l'ancrage des valeurs de démocratie et de réforme globale et la promotion de la confiance des citoyens, afin que le Royaume puisse concrétiser son aspiration de "puissance démocratique et économique émergente", sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Adoption de 37 textes de loi par la Chambre des conseillers

La Chambre des conseillers a adopté 37 textes législatifs durant la session d'octobre de l'année législative 2020-2021, a affirmé, mardi à Rabat, le président de cette institution législative, Hakim Benchamach. Parmi ces textes adoptés figurent 29 projets de loi et 8 propositions de loi, touchant les différents aspects de la vie économique et sociale, a-t-il souligné lors d'une séance plénière consacrée à la clôture de la session d'octobre. Il a relevé ainsi que les propositions de loi représentent un taux important, soit 22%, contre 78% pour les projets de loi, mettant en avant l'adoption de deux propositions de loi relatives à la liquidation des retraites des membres de la Chambre des conseillers.

à dix textes, ce qui dénote de la vivacité législative des composantes de la Chambre, a-t-il relevé, précisant que sur 37 textes législatifs, 31 ont été adoptés à l'unanimité et quatre à la majorité. De même, la Chambre des conseillers a tenu lors de cette session 15 séances plénières de questions orales hebdomadaires, fortement marquées par la question des effets de Covid-19 sur les secteurs économiques et sociaux, a rappelé le responsable, ajoutant que 790 questions orales ont été réceptionnées entre les sessions d'avril 2020 et d'octobre 2020-2021, dont 292 ont reçu des réponses du gouvernement durant les 15 séances plénières, dont 51 questions d'actualité et 241 questions ordinaires. Par secteurs, ces questions ont focalisé sur le social à hauteur de 39%, l'économique (33%), l'intérieur et les infrastructures (18%), les droits de l'Homme, l'administration et le religieux (7%) et les affaires étrangères (3%), a-t-il précisé.

Les questions écrites réceptionnées s'élèvent à 908, durant la même période, dont 454 ont fait l'objet de réponses, soit un taux de 50%, a encore souligné le président de la Chambre des conseillers. Hakim Benchamach a, également, présenté le bilan des séances mensuelles consacrées à la politique générale, qui ont abordé notamment les défis économiques dus à la Covid-19, la protection sociale et la stratégie gouvernementale dans les secteurs touristique et industriel. De même, la Chambre a tenu une séance annuelle d'évaluation des politiques publiques, soit la quatrième du genre sous la Constitution de 2011, a-t-il souligné, précisant que cette séance a été consacrée à la stratégie nationale de l'eau. Une commission thématique a été mise en place pour préparer la prochaine séance annuelle, qui sera consacrée au secteur du travail, a-t-il fait savoir. Par ailleurs, Hakim Benchamach a indiqué que la Chambre des conseillers a reconduit la convention le liant à l'Université Mohammed V et actualisé son protocole de coopération avec l'Institut Royal de la culture amazighe, après l'adoption par son bureau d'un plan d'action de mise en œuvre du caractère officiel de l'amazigh, conformément à la loi organique 26.16 (article 9).

Sur le plan de la diplomatie parlementaire, cette session a été marquée par la mobilisation de l'ensemble des composantes de la Chambre derrière SM le Roi Mohammed VI, pour faire face aux manœuvres désespérées des ennemis de l'intégrité territoriale, notamment à El Guerguarat, a-t-ilfait valoir, rappelant les positions de soutien et de solidarité exprimées par plusieurs Parlements nationaux et unions régionales, en faveur de l'unité et la stabilité du Royaume et de la libre circulation et la sécurité au niveau des frontières avec la Mauritanie. Il a, de même, rappelé l'adhésion de la Chambre à plusieurs unions régionales, continentales et internationales et sa participation à de nombreux forums, notamment par visioconférence, en plus de l'accueil de délégations parlementaires et gouvernementales étrangères et l'organisation d'activités intellectuelles, dont un colloque virtuel sur le fonctionnement des Parlements en période de crise sanitaire et la confiance à l'égard des institutions.

Libé
Jeudi 11 Février 2021

Lu 744 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS