Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Griezmann transféré, la guerre est déclarée entre Atlético et Barça




Antoine Griezmann met le feu aux poudres: le transfert du Français au FC Barcelone contre le paiement à l'Atlético Madrid de sa clause libératoire de 120 M EUR a déclenché une guerre ouverte entre les deux clubs, l'Atlético estimant cette somme "insuffisante".
Le champion du monde de 28 ans, qui avait annoncé dès le 14 mai son départ de l'"Atleti", pensait en avoir enfin fini après l'officialisation de son transfert au Barça jusqu'en 2024.
Mais l'Atlético, dont les relations avec le Français se sont détériorées ces dernières semaines au point qu'il ne s'est pas présenté dimanche à la reprise de l'entraînement, a tapé du poing sur la table.
Le club madrilène a souligné dans un communiqué qu'il était "évident que l'accord entre le joueur et le FC Barcelone a été conclu avant que la clause ne soit réduite de 200 à 120 millions d'euros", le 1er juillet dernier.
Il juge donc "insuffisante" la quantité déposée vendredi à la Ligue espagnole par un avocat du Français et "pense que la rupture du contrat s'est produite avant la fin de la saison en raison de faits, d'actes et de manifestations effectués par le joueur".
Le club, avec qui Griezmann était en principe lié jusqu'en 2023, a donc "entamé pour cela des procédures qu'il considère opportunes en vue de la défense de ses droits et de ses intérêts légitimes", dit-il, sans plus de précisions.
Le transfert ouvre également de nombreuses incertitudes pour "Grizi", qui avait eu l'occasion la saison dernière de rejoindre le Barça mais avait annoncé rester à Madrid au terme d'un documentaire digne de la télé-réalité mal reçu par les supporters catalans.
Il avait essuyé début avril quelques sifflets au Camp Nou à cause de cette mise en scène.
"Quand j'étais petit, mon père m'a appris que les trains ne passent qu'une fois", déclare Griezmann dans une vidéo postée sur le site du Barça. "A la fin, nos chemins s'unissent", dit le Français dans sa première apparition comme joueur blaugrana.
Sportivement, il quitte un club où il était l'étoile unique, pour rejoindre le Barça, où il évoluera dans l'ombre de l'astre Lionel Messi... et peut-être de Neymar, si les rumeurs se concrétisent et si le Brésilien du Paris SG revient bel et bien en Catalogne.
Profondément marqué par les échecs successifs de l'Atlético en Ligue des champions, le joueur formé à la Real Sociedad avait dit avant son transfert vouloir "voir d'autres choses et relever d'autres défis".
A Barcelone, l'attaquant aux 257 matches (133 buts) avec les "Colchoneros" a davantage de chances d'accumuler les trophées, alors qu'il n'a remporté à Madrid qu'une Supercoupe d'Espagne, une Ligue Europa et une Supercoupe d'Europe.
Signe de bonne volonté, le Français aurait accepté de réduire son salaire (environ 20 M EUR à l'Atlético) pour rentrer dans la grille blaugrana avec 17 M EUR par an, selon la presse.
Le Barça, de son côté, avait absolument besoin de grands noms pour faire oublier une fin de saison mitigée, avec notamment une désillusion en C1.
L'arrivée de Griezmann, après celle du prometteur milieu néerlandais Frenkie de Jong (Ajax, 75 M EUR plus bonus), lance les grandes manoeuvres: l'autre feuilleton de l'été catalan devrait être l'éventuel transfert de Neymar (27 ans), désireux de revenir deux ans après être parti pour 222 M EUR.
Ces recrues doivent permettre de renouveler un effectif dont la plupart des cadres sont trentenaires.
Les remises subtiles et les déplacements incessants de Griezmann devraient coller avec le jeu de passes du Barça. Mais quel sera le rôle de "Grizi" si Neymar revient former le trio "MSN" avec Messi et Suarez?
"(Griezmann) est un super joueur. Et avec les bons joueurs, c'est facile de s'entendre", l'avait adoubé Lionel Messi l'an dernier.
Au Camp Nou, Griezmann vient grossir une importante colonie française avec Ousmane Dembélé, Samuel Umtiti, Clément Lenglet et Jean-Clair Todibo et le directeur sportif Eric Abidal.
Rester en Liga, où il a effectué toute sa carrière mais qu'il n'a jamais remportée, est également une garantie: les 10 derniers Ballons d'or ont été sacrés alors qu'ils jouaient en Espagne.
De bon augure pour le Ballon de bronze 2016 et 2018 ? En tout cas, Griezmann s'est donné les moyens de briguer un jour la prestigieuse récompense. A condition de sortir de l'ombre écrasante de Messi voire de Neymar...

Pour Neymar, la "Remontada" contre Paris est l'un des meilleurs souvenirs de sa carrière

Le Brésilien Neymar a affirmé samedi que l'un des meilleurs souvenirs de sa carrière jusqu'à présent était la victoire 6-1 du Barça contre le Paris SG en mars 2017, un signe supplémentaire du bras de fer dans lequel il s'est engagé pour quitter le club parisien.
Interrogé par le site "Oh my goal" dans le cadre d'une interview vidéo, sur ses plus grands moments de footballeur, l'international de 27 ans en a évoqué deux: "Le premier, c'est quand on a gagné les Jeux olympiques avec le Brésil (en 2016). Le deuxième, c'est la +Remontada+ contre Paris. Quand nous avons marqué le sixième but, je n'avais jamais ressenti ça avant... C'était incroyable!", a-t-il expliqué.
Après le match aller remporté 4-0 pour les Parisiens, Neymar, qui assure par ailleurs avoir "récupéré presque à 100%" de sa blessure, avait été décisif au retour avec deux réalisations et une passe décisive sur l'ultime but de la rencontre inscrit par Sergi Roberto dans les arrêts de jeu de la seconde mi-temps.
Peu avant ces déclarations illustrant en creux sa volonté de quitter la capitale française cet été, l'ancien joueur de Santos a posté une courte et énigmatique vidéo dans laquelle il s'est affiché avec le logo du FC Barcelone, samedi, à trois jours de son retour prévu au Paris SG.
Dans cette vidéo de moins de dix secondes postée sur son compte Instagram, on voit une photo de Neymar en superposition avec une autre de son père, avec l'écusson du Barça entrelacé au milieu de leurs visages, sur une fresque murale.
Et pour ajouter encore au message, un verset de La Bible a été inscrit tout en haut à droite: "Aucune arme tournée contre toi ne pourra prospérer."
Depuis plusieurs semaines, l'avenir de Neymar est devenu le principal feuilleton sur le marché des transferts en Europe. Des rumeurs grandissantes évoquent son possible retour au Barça, deux ans après son transfert stratosphérique au Paris SG pour un montant record de 222 millions d'euros.
Lundi 8 juillet, Neymar ne s'était pas présenté à la reprise de l'entraînement du PSG, son entourage expliquant qu'il avait été prévu de longue date qu'il participe, samedi, à un tournoi de football à cinq au bénéfice de sa fondation, à Praia Grande (sud-est du Brésil).
"Neymar peut quitter le PSG s'il y a une offre qui convient à tout le monde", a souligné le directeur sportif du PSG Leonardo, le 9 juillet.
"J'ai récupéré presque à 100%, il me manque juste de l'entraînement", a déclaré l'attaquant sur la plage de Sao Paulo, dans des propos rapportés par les médias brésiliens Globoesporte et UOL, samedi.
Neymar, blessé à la cheville droite lors d'un entraînement en vue de la Copa America, début juin, est attendu à Paris lundi.

Libé
Lundi 15 Juillet 2019

Lu 1414 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com