Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Finalisation des plans de transfert des compétences de l'administration centrale vers les régions

Les premières actions seront initiées à partir de la fin de cette année




Le nouveau modèle de développement, que S.M le Roi a appelé à concrétiser dans les discours Royaux prononcés à l’occasion de la Fête du Trône et de l’anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple, s’appuie sur «une vision Royale dont nous sommes fiers, car elle caractérise notre pays par son approche participative et inclusive de toutes les idées, opinions et orientations au sein de la société», a indiqué, jeudi à Rabat, le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani.  
Ces deux discours Royaux ont comporté des questions importantes, notamment «la préparation des contours du nouveau modèle de développement et la mise en place d'une nouvelle génération de stratégies sectorielles», a dit Saad Dine El Otmani à l'ouverture du Conseil de gouvernement, soulignant que le gouvernement a repris ses réunions hebdomadaires en invoquant les Hautes orientations Royales contenues dans ces deux discours.
Il a, dans ce cadre, noté, la détermination de S.M le Roi à mettre en place un nouveau modèle de développement qui «s'affirmera comme authentiquement marocain». Le Souverain a déterminé le cadre général de ce modèle et les étapes de son développement et a annoncé que l'examen de ce sujet vital sera confié à la commission spéciale sur le modèle de développement, a-t-il ajouté. La participation des différentes parties dans l’élaboration de tels projets illustre «la vision prospective nationale» qui va servir à accueillir le nouveau modèle de développement, a-t-il poursuivi.
Par ailleurs, le chef du gouvernement a rappelé l'appel de S.M le Roi à mettre en place une nouvelle génération de stratégies sectorielles, précisant que cela relève de «la responsabilité du gouvernement» qui va leur accorder l'intérêt qu'elles méritent, en tirant profit des expériences accumulées et de l'évaluation des différentes stratégies sectorielles et politiques publiques.
Concernant la réduction des disparités sociales et territoriales, Saad Dine El Otmani a exprimé la détermination du gouvernement à continuer l'exécution des différentes politiques et mesures qui permettent de réaliser cet objectif et d'innover à ce niveau dans l'avenir.  Il a aussi mis l'accent sur la nécessité de s'intéresser à la classe moyenne, au monde rural, à l'agriculture, aux jeunes, à l'emploi et à la formation professionnelle qui sont tous des points essentiels évoqués par le discours Royal du 20 août.
Il a également abordé le chantier de la régionalisation avancée et de la déconcentration administrative, considéré comme l'un des plus grands chantiers sur lesquels travaille le gouvernement.  «Nous avons commencé le travail et nous sommes fiers que le gouvernement a pu élaborer la charte de la déconcentration, actuellement dans ces dernières phases, pour établir les schémas directeurs qui représentent une carte de transfert des compétences de l'administration centrale aux administrations régionales», a-t-il fait savoir.
Dans ce même contexte, le chef du gouvernement s'est félicité de la mobilisation des différents départements, sachant que le comité directeur chargé de l'exécution de la charte de la déconcentration administrative a tenu plusieurs réunions, approuvé divers schémas directeurs et va organiser prochainement une réunion pour approuver d'autres schémas, selon un planning prédéfini, afin d'avoir une carte claire et complète et passer à une deuxième phase de transfert graduel et de délégation d'un nombre de compétences durant les années 2020 et 2021.
Dans ce cadre, il a annoncé, que le gouvernement qui a commencé à travailler sur le chantier de la régionalisation avancée et de la déconcentration, est parvenu aujourd'hui aux phases finales pour la mise en place des plans directeurs relatifs au transfert des compétences de l'administration centrale aux administrations régionales.
Saad Dine El Otmani a souligné que le comité de pilotage pour la mise en oeuvre de la charte de déconcentration a tenu plusieurs réunions et adopté plusieurs plans directeurs, annonçant la tenue prochaine de ce comité pour l'adoption de divers plans directeurs, a indiqué Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement, lors d'un point de presse à l'issue de la réunion hebdomadaire du Conseil.
Le chef du gouvernement a souligné qu'il y a du temps pour entamer le transfert de plusieurs attributions ou la délégation d'autres, sur les deux prochaines années 2020 et 2021, de manière progressive, ajoutant qu'à partir de la fin de cette année, sera entamé le transfert des premières compétences aux directions régionales, conformément à une nouvelle architecture (administrations régionales communes).
Saad Dine El Otmani a expliqué que cette nouvelle architecture sera annoncée dans les prochains mois, notant que cela va constituer un tournant dans l'administration marocaine, car, à côté des conseils régionaux, il y aura également des directions régionales dotées d'attributions leur permettant de négocier avec les régions, et par conséquent assurer un suivi des programmes, mettre en place des plans au niveau régional, et prendre en compte les spécificités de chaque région.
Il a exprimé dans ce contexte la fierté du gouvernement du soutien de S.M le Roi Mohammed VI, «un soutien pratique, moral et politique qui fait de ces chantiers, un chantier national par excellence», notant qu’il aura un impact sur les autres chantiers à savoir la justice territoriale et l'intérêt accordé aux régions et zones n'ayant pas profité par le passé du fruit du développement, et donnera aussi une grande impulsion aux programmes sociaux au niveau régional.
En parallèle, «nous nous intéresserons aux ressources humaines au niveau régional et à l'allocation de ressources financières nécessaires pour le transfert de compétences à ces régions», a-t-il ajouté.
Il a tenu à préciser que toutes les administrations ont accompagné ce projet, en remerciant les administrations centrales, notamment le ministère délégué chargé de la Réforme de l'administration, le ministère de l'Intérieur, le ministère de l'Economie et des Finances et le secrétariat général du gouvernement qui constituent le comité de pilotage, présidé par la présidence du gouvernement.
Saad Dine El Otmani n'a pas manqué de lancer un appel à tous pour la mobilisation en vue de réussir ces chantiers stratégiques pour le pays ciblant en premier lieu le citoyen et l'amélioration de ses conditions de vie et des prestations offertes, ainsi que l'efficacité de l'administration pour répondre à ses besoins.

Samedi 24 Août 2019

Lu 1775 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com