Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Décélération du rythme de croissance du crédit bancaire 
Le rythme de croissance annuelle du crédit bancaire a décéléré à 3,1% en mars 2018, après 3,9% un mois auparavant, indique Bank Al-Maghrib (BAM).
Le ralentissement de la croissance du crédit bancaire reflète le repli des concours à caractère financier de 5,6% après une hausse de 2% et la décélération de 3,6 à 3,4% de la progression des prêts à l'habitat, explique BAM dans ses statistiques monétaires du mois de mars 2018, publiées lundi. En revanche, les crédits à l’équipement ont enregistré une progression de 12,8% après 11% et ceux à la promotion immobilière se sont accrus de 2,3% après 1,2% en février, relève BAM, ajoutant que les facilités de trésorerie ont, pour leur part, vu leur baisse s’atténuer de 1,8 à 0,7%.
Par secteur institutionnel, les concours alloués au secteur non financier se sont inscrits en accroissement, passant de 4,1% en février à 4,2% en mars, attribuable à la hausse des crédits aux entreprises non financières publiques de 25,4% au lieu de 13%. Les concours au secteur privé ont, en revanche, vu leur taux de progression revenir de 3,3 à 2,7% en mars, avec une décélération de 2,4 à 1,4% de la croissance des prêts alloués aux sociétés non financières privées et de 4,3 à 4,1% de celle des crédits aux ménages, selon la Banque centrale. 
En glissement mensuel, le crédit bancaire a augmenté de 0,6% en mars, fait savoir BAM, notant que les facilités de trésorerie se sont accrues de 3% et les prêts à l’équipement de 0,9%.
Le dirham s'apprécie par rapport à l'euro 
Le dirham s'est apprécié de 0,59% par rapport à l'euro et s'est déprécié de 0,86% vis-à-vis du dollar au cours de la période allant du 19 au 25 avril 2018, selon les indicateurs hebdomadaires de Bank Al-Maghrib (BAM).
Durant cette période, les réserves internationales nettes se sont établies à 229,9 milliards de dirhams (MMDH), quasiment stables d’une semaine à l’autre, et en baisse de 6,4% en glissement annuel, indique BAM, précisant qu'au cours de la même période, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché de change.
Concernant ses interventions sur le marché monétaire, Bank Al-Maghrib rapporte avoir injecté un montant total de 54, dont 51 MMDH sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres et 3 MMDH accordés dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME.
Du 19 au 25 avril, le taux interbancaire s’est établi à 2,26%, tandis que le volume des échanges est revenu de 5,8 MMDH à 4 MMDH, ajoute la Banque centrale.
S'agissant des indicateurs boursiers, le MASI s'est apprécié de 0,5% sur la même période, ramenant sa performance depuis le début de l’année à 4,5%, relève BAM, notant que le volume global des échanges s’est établi à 309 millions de dirhams (MDH) contre 478,1 MDH la semaine dernière. Sur le marché central, le chiffre d’affaires s’est situé à 59,4 MDH en moyenne contre 93,8 MDH une semaine auparavant, selon la même source.

Libé
Jeudi 3 Mai 2018

Lu 242 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés