Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Présentation à Agadir des grandes lignes du plan d’impulsion de la Vision 2020 du tourisme

Les grandes lignes du plan d'impulsion de la Vision 2020 du tourisme ont été présentées lors d'une rencontre qui a réuni à Agadir la secrétaire d’Etat chargée du Tourisme, Lamia Boutaleb, et les professionnels de la région. 
"Les capacités d’hébergement, les liaisons aériennes et la mise à niveau du produit touristique ont été au cœur des échanges", selon un communiqué de ce département. 
Tenue en début de semaine, en présence notamment du wali de la région Souss-Massa, Ahmed Hajji et du président du conseil régional, Brahim Hafidi, la réunion a ainsi porté sur les grandes thématiques du plan d’impulsion de la Vision 2020 et l’état d’avancement des différents chantiers de la région notamment le développement des liaisons aériennes pour l’été 2018 et l’hiver 2018/2019.
Les échanges se sont également focalisés sur la mise à niveau du produit touristique, la promotion de la destination et le nouveau modèle de gouvernance locale du secteur suite à l’adoption par le conseil de la région d’une société de développement régional (SDR) du tourisme, ajoute la même source. La réunion s'est déroulée en présence également des directeurs du ministère de tutelle, de la Société marocaine d'ingénierie touristique (SMIT) et de l’Office national marocain du tourisme (ONMT).
Dans le cadre d’une autre réunion avec les autorités de la ville d’Agadir et les autres parties prenantes concernées, Mme Boutaleb s’est penchée sur les possibilités de mobilisation d’un foncier supplémentaire dans la région afin de développer davantage les capacités d’hébergement et répondre à la demande grandissante des opérateurs marocains et étrangers, indique la même source..

Les IDE en baisse de 3,6% à fin février 

Le flux des investissements directs étrangers (IDE) au Maroc a reculé de 3,6% à 3 milliard de dirhams (MMDH) à fin février 2018, contre 3,1 MMDH an auparavant, selon l'Office des changes.
Cette évolution s'explique par l'accroissement des recettes de 708 millions de dirhams (MDH) contre 822 MDH pour les dépenses, indique l'Office des changes dans sa note sur les indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de février 2018.
Pour leur part, les recettes des Marocains résidant à l'étranger (MRE) ont progressé de 18,1% à 10,4 MMDH contre 8,8 MMDH à fin février 2017, relève la même source. 
La balance voyages laisse, quant à elle, apparaître un excédent en hausse de 35,1% à 7,2 MMDH, note l'Office des changes, ajoutant que ce résultat est dû à une augmentation des recettes à 9,8 MMDH contre 7,6 MMDH un an auparavant plus importante que celle des dépenses (2,6 MMDH contre 2,3 MMDH).

Libé
Lundi 16 Avril 2018

Lu 142 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés