Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Décélération à 4,4% de la croissance de la masse monétaire en avril

Le rythme de progression de l’agrégat monétaire M3 a atteint 4,4% en avril dernier après 5,5% un mois plus tôt, pour se chiffrer à 1.255,6 milliards de dirhams, indique mercredi Bank Al-Maghrib (BAM).
Ce résultat reflète principalement la décélération de la croissance des dépôts à vue auprès des banques à 6,7% en avril après 8,1% un mois auparavant et celle de la circulation fiduciaire qui est passée de 8,5 à 8,2% au titre de la même période, explique BAM dans ses statistiques monétaires du mois d’avril 2018. En revanche, les comptes à terme et les détentions en titres d’OPCVM monétaires ont vu leur baisse s’accentuer respectivement à 3% après 1% et à 9,8% après 9,6%, ajoute BAM. Durant la même période, l’évolution de M3 recouvre une décélération à 15,8% au lieu de 21,9% des créances nettes sur l’Administration centrale et à 2,6% après 3,1% du crédit bancaire, fait savoir BAM, ajoutant que les réserves internationales nettes ont pour leur part, accusé une diminution de 5%, soit le même repli enregistré en mars.
En glissement mensuel, l’agrégat M3 a enregistré, en avril 2018, une baisse de 0,6%, résultat essentiellement du repli de 1,5% des créances nettes sur l’Administration centrale et de 0,9% des réserves internationales nettes.

“L’économie de l’investissement”, nouvel ouvrage de Lahcen El Ameli

“L’économie de l’investissement : aspects théoriques et analyses empiriques, le cas du Maroc” est l’intitulé du nouvel ouvrage que vient de publier Lahcen El Ameli, professeur d’économie.
L’ouvrage, de plus de 654 pages, prend en compte l’apport de la microéconomie et de la macroéconomie, présente une synthèse des principaux apports théoriques sur l’investissement et expose une série d’analyses empiriques le concernant.
Il est structuré autour de trois parties, la première aborde l’investissement de l’entreprise, la deuxième porte sur l’investissement au sens macroéconomique et la dernière traite de l’investissement direct étranger (IDE).
Dans la première partie de cet ouvrage, l’auteur met un focus sur les questions relatives à la typologie des investissements, à leurs mobiles et déterminants, à leur efficacité et rentabilité et à leur financement.
L’auteur met l’accent dans la deuxième partie de cet ouvrage sur le rapport entre l’investissement et les autres variables macroéconomiques dont le capital, le PIB, l’épargne et la demande. L’une des questions centrales qui a été examinée est la relation entre la croissance économique et le développement de l’investissement.
Dans la troisième et dernière partie, M. El Ameli analyse notamment les IDE dans la recherche académique au Maroc ainsi que leur importance et leurs caractéristiques.
M. El Ameli est l’auteur de plusieurs ouvrages dont “Projets d’investissement : évaluation et financement (2013), “Outils d’analyse économique (2010) et “Les industries alimentaires au Maroc : dynamique et perspectives de développement”.

Samedi 2 Juin 2018

Lu 180 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés