Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Diabète de type 2 : Les régimes pauvres en glucides sont-ils vraiment efficaces ?


Libé
Jeudi 28 Janvier 2021

Selon des chercheurs, les chances de connaître une phase de rémission augmente de 53 à 83% chez les patients atteints de diabète de type 2 suivant un régime pauvre en glucides. Il est néanmoins inefficace dans la durée et chez les diabétiques prenant des médicaments ou insulino-dépendants.

Les régimes à teneur réduite en glucides sont-ils vraiment efficaces et sûrs pour les personnes atteintes de diabète de type 2 ? Les régimes appelés “low carb” ou “very low carb” sont très en vogue depuis plusieurs années, notamment chez les stars, mais on peut se demander s’ils sont réellement appropriés pour lutter contre le diabète de type 2. Une récente méta-analyse vient de paraître dans le British Medical Journal et nous en dit plus sur l’efficacité et la sécurité des deux versions les plus radicales de ce régime, à savoir les régimes à moins de 26 ou 10% de glucides.

Comme le rapporte Futura Santé, en analysant comparativement les données des personnes diabétiques qui ont reçu une alimentation dite “de contrôle”, et celles qui ont choisi un régime faible en glucides, les chercheurs ont constaté une amélioration considérable des paramètres clés du diabète de type 2. Les taux déhoglobine glyquée, la perte de poids ou encore le taux de triglycérides s’améliorent. En comparaison avec le groupe “contrôle”, les chances relatives de connaître une phase de rémission de leur diabète (quand le taux d’hémoglobine glyquée est sous le seuil de 6,5%) ont augmenté de 53 à 83% chez les patients suivant un régime low carb.

Un succès que les chercheurs tendent tout de même à relativiser. En effet, ils ont découvert que les effets très prometteurs du début du régime ne duraient pas dans le temps. Si les résultats à six mois sont encourageants, après un an, les effets de cette alimentation à faible teneur en glucides diminuent fortement, surtout pour le régime très pauvre en glucides. C’est notamment dû à la difficulté de tenir une routine diététique avec une consommation de sucre aussi faible à long terme. Les chercheurs concluent ainsi à une efficacité pour les personnes dont le diabète est récent pour des effets à court terme.

Autre bémol, l’efficacité diminue considérablement chez les diabétiques prenant des médicaments ou chez ceux ayant un diabète insulino-dépendant. Cela confirme la nécessité d’adopter ce type de régime quand on vient de découvrir son diabète. Plus il est récent, plus le régime faible en calorique est utile, tout en suivant des bilans réguliers. Concernant la rémission totale du diabète de type 2, la question est encore sujette à débat scientifiquement.


Lu 511 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 12:15 Un député offre son salaire par tirage au sort

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS