Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Destins diamétralement opposés pour les clubs casablancais

Pendant que le Raja poursuit sa série d’invincibilité, le Wac s’enlise encore plus dans la médiocrité




Dans un dimanche de football contrasté, les quatre dernières rencontres de la 8ème journée n’ont fait que confirmer les constats établis jusqu’à ce jour. A savoir, la solidité du Raja de Casablanca, le déséquilibre latent de l’OCK (Voir ci-dessous). La descente aux enfers du Wydad, ainsi que la morosité dans laquelle sont engluées les FAR depuis fort longtemps.

RCA VS KACM (2-0)
Ce matin, le classement du Raja (10ème), ne reflète aucunement la dynamique collective positive qui définit les prestations des hommes de Garrido. En comptant deux victoires et autant de matchs nuls, le RCA est la seule équipe encore invaincue du championnat. Une réalité sans doute alimentée par un équilibre général enfin retrouvé (10 buts marqués, pour 2 encaissés). Comme quoi la stabilité et la continuité finissent tôt ou tard par payer. En tout cas, avant de rattraper son retard de quatre matchs en Bolota, si le Raja n’a pas été bluffant dans le jeu dimanche, lors de la réception à huis clos du KACM, sur la pelouse du stade Père-Jégo, les Verts ont par contre assuré  l’essentiel contre des Marrakchis atones et sans idée, à des années-lumière des promesses qu’a laissé entrevoir leur entame de saison. Pis, après avoir concédé un penalty logique dès la deuxième minute, transformé par Banoun, le onze choisi par Faouzi n’a fait montre d’aucun esprit de révolte. Ses joueurs ont continué à courir derrière le ballon quand ils ne l’avaient pas, sans pouvoir le maitriser quand ils l’avaient, jusqu’au moment du spectaculaire break. Enfin, on devine que le second but rajaoui inscrit par Hafidi était de cet acabit. Car, à l’instar du portier du KACM, le réalisateur de la rencontre avait certainement mieux à faire que de se concentrer sur la chose la plus importante sur un terrain de foot, je vous le donne en mille, le ballon. En fait, comme nous n’avons toujours pas pu voir des images du but, au moment où on écrit ces lignes, on suppose et il nous a paru évident que Hafidi a lobé le portier adverse en jouant rapidement un coup franc des 40 mètres (30’). En revanche, on peut être sûr que les Verts se placent comme de véritables favoris dans la course au titre, ne serait-ce qu’au regard du luxueux banc de touche dont il dispose. Pour sa part, le KACM recule au classement et rentre petit à petit dans les rangs, en encaissant une troisième défaite consécutive après avoir remporté leurs trois premiers matches.

CRA VS WAC (2-1)
Ils n’en sont sûrement pas conscients, mais René Girard et ses hommes possèdent un pouvoir insoupçonné. Ils ont su, redonner confiance et remettre dans la course au maintien, le Chabab Rif Al Hoceimi, en lui offrant son second succès de la saison. Certes les Nordistes avaient commencé à remonter la pente depuis deux revers cinglants lors des deux premières rencontres du championnat, en enchaînant deux nuls, entrecoupés d’une victoire, mais ce dernier succès glané dimanche, contre un opposant calibré pour remporter le titre, est synonyme de grand bol d’air pour un club que l’on disait d’ores et déjà condamné. Pourtant, tout avait mal commencé pour le CRA. Faute de concentration, les joueurs de Benali, se sont retrouvés menés dès la 8’, sur un but contre sans camp de Ghanjaoui. A l’origine, un corner joué à deux, suivi d’un centre que ce dernier envoyait au fond de ses filets, en voulant jouer l’interception. En fait, après un premier quart d’heure de haute volée avec énormément d’occasions et d’intensité dans tout ce qu’ils ont fait, et comme cela fait un bout de temps qu’il n’avaient plus mené au tableau d’affichage, on a eu l’impression que petit à petit, les Wydadis ont été gagnés par la suffisance, comme s’il était inenvisageable que les Nordistes reviennent au score. Mal leur en a pris. Dans une palpitante fin de premier acte, El Hoceima égalisait sur une belle frappe (42’), placée petit filet à l’entrée de la surface de réparation, et signée Ruyman. En cause, un dégagement dans l’axe du capitaine Nakach, lequel est censé être le plus expérimenté de ses coéquipiers. Moins de deux minutes plus tard, le Wydad assommé par le but égalisateur, voyait son hôte prendre l’avantage. Une manière de rappeler que même ce qui marchait jusqu’ici ne marche plus, la charnière du WAC a été prise dans son dos faute d’inattention, sur un coup franc rapidement joué. Fikri ne s’est pas fait prier d’envoyer le ballon au fond des filets et de redonner un avantage définitif à son équipe, malgré un tir sur le poteau de Haddad 60 secondes après.
Tout comme la prestation d’ensemble, difficile d’imaginer que parmi les joueurs présents sur la pelouse, côté Rouge et Blanc, qu’il y avait des garçons, vainqueurs de la Ligue des champions, un an auparavant, tant ils ont été transparents. Avec des joueurs pas dans le coup donc, le match du WAC avait des faux airs de séances d’entraînement. De fait, le club casablancais continue de traîner son spleen dans une décevante et inhabituelle position de lanterne rouge, qui pourrait d’ailleurs être synonyme de fin d’aventure pour René Girard. Le CRA, quant à lui, continue sa bonne série et se retrouve aujourd’hui dans le ventre mou du classement.

AS FAR vs IRT (0-0)
Difficile de vous faire revivre un match sans vie. Tout ce qu’on peut vous dire est que cette rencontre sans reliefs et sans trop d’occasions, ne permet ni aux FAR, ni à l’IRT d’espérer autre chose que le milieu du tableau, si d’aventure ils continuent sur ce rythme de moins de deux points par match.

Les résultats complets de la 8ème journée

Hassania d'Agadir - Olympic Safi 3 - 0. Mouloudia Oujda - Youssoufia Berchid 0 - 1. Moghreb de Tétouan - Rapide Oued Zem 1 - 1. Difaa El Jadida - FUS Rabat 1 - 2. Chabab Rif Al Hoceima - Wydad Casablanca 2 - 1. Raja de Casablanca - Kawkab Marrakech 2 - 0. AS FAR - Ittihad de Tanger 0 - 0. Olympique de Khouribga - Renaissance de Berkane 2 - 2.

Le classement 

1--Hassania d'Agadir 13 pts (7 matchs joués). 2--Olympic de Safi 12 (8). 3--Youssoufia de Berrechid 11 (6). 4--Difaâ El Jadidi 10 (6). --Kawkab de Marrakech 10 (8). --Rapide Oued Zem 10 (7).  7--FUS de Rabat 9 (7). --Renaissance de Berkane 9 (6). --Ittihad de Tanger 9 (8).  10--Raja de Casablanca 8 (4). --Moghreb de Tétouan 8 (7). --AS FAR 8 (7).  --Olympique de Khouribga 8 (8). --Chabab Rif Al Hoceima 8 (8). 15--Mouloudia d'Oujda 7 (8). 16--Wydad de Casablanca 3 (3).

Chady Chaabi
Mardi 13 Novembre 2018

Lu 473 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Octobre 2020 - 18:00 La Botola Pro D1 promet un sprint “ show ”

Jeudi 1 Octobre 2020 - 18:00 Neymar échappe aux sanctions