Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des médecins victimes d’une escroquerie soigneusement préparée

Le présumé arnaqueur a déjà pris la poudre d’escampette




Des dizaines de médecins se disent avoir été victimes d’une escroquerie savamment orchestrée par un certain A.L qui leur a vendu du matériel défaillant à coup de millions de dirhams. En l’absence du coût exact de la transaction, d’aucuns avancent la coquette somme de 40 millions de dirhams dont ont été soulagées les trésoreries desdits médecins.
Les micmacs de A.L différaient d’une opération à l’autre et cette histoire a duré presque deux ans, depuis début 2015 jusqu’à mi-2017, date où les docteurs ont flairé l’arnaque, estimant qu’il urgeait d’arrêter les dégâts. C’est le cas d’ailleurs d’un premier médecin de la place qui nous a confié : «A.L, directeur alors de la société Sogipharm, m’avait livré des appareils genre Plexr, Loktal, de radiofréquence ou encore des fauteuils d’un montant de 140.000 DH. Sauf qu’il s’est avéré par la suite que ce matériel était défectueux, ce qui m’avait conduit à contacter de nouveau A.L pour être remboursé. Bien entendu, ma demande n’a pas été satisfaite mais en contrepartie, il m’avait proposé d’autres équipements d’une valeur beaucoup plus élevée, de l’ordre de 250.000 DH. Et pour limiter la casse, j’ai dû accepter cette offre».
Si ce docteur peut s’estimer heureux d’avoir trouvé un deal avec A.L, pour d’autres, les pertes ont été beaucoup plus conséquentes. A ce propos, il y a lieu de citer le cas d’un médecin exerçant à Casablanca qui a affirmé qu’«A.L avait préparé comme il se doit son coup, comptant sur sa bonne réputation qu’il s’était faite durant 14 ans d’exercice. Il m’avait livré un appareil laser d’une valeur de 460.000 DH, lequel appareil a été vendu à quatre autres médecins. Mais ce qui m’a intrigué, c’est que j’ai commencé à payer des traites à l’établissement du leasing avant même de recevoir l’appareil».
Ne manquant point d’idées astucieuses, A.L parvenait toujours à convaincre ses clients, leur rappelant que tout entrerait dans l’ordre. Une autre victime raconte : «Au départ, je n’ai rien vu venir tant A.L était bien connu sur le marché et travaillait non seulement avec les médecins mais aussi avec des cliniques. Il m’avait vendu un appareil laser d’une valeur de 400.000 DH qui est tombé aussitôt en panne. Je lui ai demandé de me le remplacer, chose qu’il n’avait pas faite, me proposant par là même un chèque. Bien entendu, ce fut un chèque sans provision, ce qui m’a amené à saisir la justice».
D’autres médecins ont esté en justice  dans l’espoir d’obtenir réparation. Il y a lieu de citer le cas d’une docteur qui nous a déclaré : «J’ai pris un avocat après avoir été l’une des victimes de cette arnaque. A.L m’avait livré juste un appareil de démonstration qu’il avait présenté à bien d’autres médecins. J’avais insisté pour qu’il me fournisse la machine laser comme convenu au préalable mais rien n’a été fait. Il m’avait proposé des effets de commerce et au moment où j’allais encaisser le premier effet, j’ai pris acte de la non-présence au Maroc d’A.L qui était parti aux Etats-Unis d’Amérique».
Soucieux de connaître la version des faits de l’autre partie, nous avons contacté la personne concernée A.L, son frère B.L, en plus de la société Sogipharm mais c’était silence radio. Il en a été de même avec l’Association SOFMMMAA dont la présidente n’a pas pipé mot sur l’affaire. Aux toutes dernières nouvelles que notre source nous a confiées, cette dernière a tenu une rencontre avec bon nombre de médecins en fin de semaine en vue de faire la promotion d’un appareil du nom Loktal qui n’a pu trouver preneur jusqu’ici.

Mohamed Bouarab
Mardi 4 Juillet 2017

Lu 2881 fois


1.Posté par Jo le 04/07/2017 21:52
Et comme par hasard le site internet de Sogipharm est injoignable, selon l'affichage du site : "Ce compte est suspendu. Merci de contacter l'administrateur"
Mais il n'y a aucun moyen de contacter "l'administrateur" !
Il y a d'autres choses à suspendre que le site, je pense que les créateurs du site et les managers sont aussi à suspendre, D'URGENCE !!!!

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés