Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des “Trophées Ana Mâak” pour soutenir les meilleures TPE marocaines




Attijariwafa bank lance un concours pour encourager et valoriser l’entrepreneuriat

Dans le cadre de son engagement de soutien au développement des petites entreprises marocaines, Attijariwafa bank a procédé récemment au lancement des « Trophées Ana Mâak » visant à valoriser l’entrepreneuriat et encourager l’action d’entreprendre. 
A travers cette nouvelle initiative, le groupe bancaire souhaite élargir l’horizon de son accompagnement des TPE en y intégrant également les petites entreprises marocaines qui excellent dans leurs domaines respectifs.
Le groupe qui entend contribuer activement à l’accélération de la croissance des TPE  a rappelé qu’« Attijariwafa bank place le soutien de ces acteurs au cœur de ses préoccupations et déploie en permanence un dispositif d’accompagnement basé sur des services financiers et non financiers pour soutenir leur croissance ».
C’est ainsi qu’elle a lancé ce concours, ouvert au niveau national du 8 mai jusqu’au 8 juin prochain. Lequel vise à mettre en valeur le talent, l’ambition et la réussite des TPE marocaines dont on sait qu’elles jouent un rôle important dans la dynamisation de l’économie nationale et la création d’emplois.
Comme l’ont aussi indiqué les responsables d’Attijariwafa bank, la banque souhaite concrètement « promouvoir des réalisations et des innovations, mais également, mettre en lumière les entrepreneurs, ces femmes et hommes qui prennent l’initiative, s’engagent et participent au quotidien au développement de notre pays et notre économie ».
A noter que cette compétition, organisée avec la participation du coach d’entrepreneurs Ismail Lahsini, distinguera les meilleures TPE dans quatre catégories. A savoir: l’entrepreneuriat avec le Prix du meilleur projet d’entreprise ; l’innovation avec le Prix de l’innovation ; l’approche écoresponsable ou éco-solidaire avec le Prix du développement durable et la croissance avec le Prix de l’export.
Notons également que ce concours est gratuit et ouvert à toutes les entreprises. Il  s’adresse à toute entreprise de droit marocain, sans discrimination de secteur ou d’activité, qu’elles soient clientes ou non d’Attijariwafa bank.
Les entreprises désireuses de participer à cette compétition doivent toutefois justifier de deux années d’existence minimum avec deux bilans (à l’exception des candidats aux Prix du « Meilleur projet d’entreprise ») et avoir réalisé un chiffre d’affaires inférieur ou égal à 10 millions de dirhams.
Soulignons que deux approches novatrices d’accompagnement où prime une vision sociale ont été mises en place dans le cadre dudit concours : l’émission de télé-réalité «Ana Mâak» et les centres Dar Al Moukawil. 
En ce qui concerne l’émission de tété-réalité, soulignons que l’équipe d’experts de celle-ci a pendant deux saisons successives soutenu plus d’une quinzaine d’entrepreneurs en difficulté et les a aidées à atteindre leurs objectifs et s’inscrire dans une voie de progression, a rappelé la banque.
Quant à la deuxième composante du dispositif, Dar Al Moukawil, Attijariwafa bank rappelle là aussi qu’elle offre gracieusement aux TPE existantes, en création ou en idée de projet, la possibilité de bénéficier de plusieurs services d’accompagnement à travers l’accès à des informations riches, des conseillers dédiés pour les aider dans leur développement ou dans la phase de création de leur entreprise.
Ce concept exclusif propose aussi des séances de formation quotidiennes et la mise en relation avec les différents opérateurs de l’écosystème, ajoute la banque rappelant que les centres Dar Al Moukawil sont actuellement ouverts dans quatre villes : Aït Melloul, Tanger, El Jadida et Marrakech.
A noter qu’un comité de sélection au sein d’Attijariwafa bank procédera à la  pré-sélection des projets du 9 au 15 juin prochain afin d’examiner, évaluer et présélectionner les meilleurs projets par région qui seront sollicités à soutenir leurs projets devant un jury régional.
Par la suite, 11 jurys régionaux se réuniront du 18 juin au 6 juillet prochain dans les villes de Laâyoune, Al Hoceima, Tanger, Oujda, Fès, Meknès, Rabat, Marrakech, Agadir, Casablanca et Errachidia, pour sélectionner par région les dossiers qui seront nommés par catégorie et soumis aux délibérations du jury final.
Les 9 et 10 juillet 2018, les finalistes sélectionnés au niveau régional bénéficieront d’un coaching entrepreneurial de deux jours à Casablanca en préparation du jury final qui définira, le 11 juillet 2018, les quatre grands gagnants du concours.



 

Alain Bouithy
Lundi 14 Mai 2018

Lu 743 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés