Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Démarrage aujourd’hui en grande pompe du 13ème SIAM

La logistique, un enjeu majeur pour la pérennisation de l’agriculture et le développement de ses débouchés




C’est aujourd’hui que sera donné le coup d’envoi de la 13ème édition du très attendu Salon international de l'agriculture au Maroc (SIAM) à Meknès, 24h après la tenue dans la même ville des 10èmes Assises nationales de l’agriculture.
Véritable vitrine de l’agriculture nationale, le SIAM est devenu un des plus grands évènements de l’Afrique et le rendez-vous incontournable de l’agriculture et des opérateurs du secteur agricole.
Organisé par le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, cet important rendez-vous se tient jusqu’au 29 avril.
Il est à souligner que l’édition 2018, qui s’annonce plus riche et plus innovante que les précédentes, est placée sous le thème «Logistique et marchés agricoles».
Il s’agit à travers cette thématique de souligner le rôle et la place de la logistique dans le secteur agricole.
Une place qui n’a pas échappé au ministère de tutelle qui rappelle qu’elle « est désormais un enjeu majeur pour la pérennisation de notre agriculture et le développement de ses débouchés ».
Déployé sur 180.000 m2 dont 87.000 couverts, le SIAM accueille cette année près de 1.400 exposants issus de 70 pays parmi lesquels figurent en bonne place les Pays-Bas qui sont considérés comme la «Porte de l’Europe». L’occasion pour les 850.000 visiteurs attendus à ce grand événement d’apprécier l’expertise et le savoir faire acquis par ce pays dans le domaine agricole. Un pays qui bénéficie d’un réseau logistique de premier plan et représente l’une des places centrales du commerce européen et mondial pour les produits agricoles, rappelle-t-on.
Comme pour justifier le choix de le mettre en avant lors de cette édition,  le département de l’agriculture a tout simplement indiqué qu’« avec un réseau d’infrastructures logistiques extrêmement diversifié, le modèle néerlandais constitue un benchmark intéressant par rapport à la problématique de l’année ».
A l’instar des précédentes éditions, le Salon international de l'agriculture a concocté un programme riche et diversifié comprenant, cette année, 30 conférences et des ateliers B2B assurant plus de 200 mises
en relation.
Comme le veut la tradition, le Salon réserve les journées du 24, 25 et 26 avril aux professionnels avant d’ouvrir ses portes au grand public du 27 au 29 avril.
En ce qui concerne l’animation, le ministère a annoncé qu’il « prévoit, outre les traditionnels concours des différentes races au pôle Elevage, des animations Ring & Show équestre ainsi que de nombreuses animations culturelles dans la ville ».
A noter que le SIAM est structuré autour de neuf grands pôles : le « Pôle Régions », le « Pôle Sponsors et Institutionnels», le «Pôle International », le «Pôle Agro-fournitures», le « Pôle Nature et Vie », le « Pôle Produits », le « Pôle Produits du Terroir », le « Pôle Elevage » et le « Pôle Machinisme ».
A propos du «Pôle International », les organisateurs le décrivent comme un des pôles qui font du SIAM une référence mondiale en la matière, devenu au fil des ans un véritable hub international.
Pour rappel, ce pôle regroupe les entreprises étrangères évoluant dans le secteur de l’agriculture, ainsi que les organismes internationaux et les représentants des ambassades.
Comme le souligne le ministère, « cet espace donne un aperçu sur ce qui se fait de nouveau en termes d’agriculture mondiale, et offre la possibilité de développer des partenariats internationaux ».
Autre pôle tout aussi important et attractif, celui dédié au machinisme et souvent considéré comme un véritable salon dans le salon du fait que cet espace rassemble une quantité impressionnante de machines et d’équipements liés à l’exploitation agricole.
Comme lors des précédentes éditions, cet espace devient le temps du salon « le théâtre d’une forte dynamique commerciale, où les ventes et les achats sont stimulés par des promotions spéciales SIAM, ainsi que par la grande diversité de produits proposés ».
Rappelant qu’au-delà de l’ambiance qui y règne, « les agriculteurs peuvent bénéficier sur place des mesures d’accompagnement et de financement proposées par le MAPM et par le CAM », soulignent les organisateurs du Salon.

Alain Bouithy
Mardi 24 Avril 2018

Lu 504 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés