Débat houleux à la HACA : Télévisions et radios divisent les Sages


Narjis Rerhaye
Vendredi 6 Février 2009

Débat houleux à la HACA : Télévisions et radios divisent les Sages
Se réuniront, ne se réuniront pas ? C'est toute la question qui se pose depuis que les sages de la Haute autorité de la communication audiovisuelle ont interrompu leur réunion dans la matinée de  mardi 3 février. Les discussions sont vives et les divergences plutôt marquées. C'est ainsi que la situation est résumée, avec beaucoup de sobriété, du côté de la Haute Autorité.  La présidence a reporté toutes les réunions en attendant  que les conditions de sérénité soient réunies. Mercredi et jeudi étaient donc jours de relâche pour les Sages qui pourraient se rencontrer de nouveau aujourd'hui, vendredi.
Alors qu'ils devaient en principe rendre leur copie au plus tard ce jeudi 6 février, les gardiens du temple audiovisuel et champions de la libéralisation des ondes n'ont pas encore pris de décision quant aux heureux bénéficiaires des licences de radio et télévision.. Impossible pour l'heure de dégager un accord entre les membres qui tiennent à prendre leurs décisions par consensus. Le passage au vote -toujours frustrant car coupant court à tout débat- est vécu comme la solution extrême pour débloquer la situation. La tâche n'est pas mince et la rareté des fréquences vient compliquer davantage les choses. Sur les 15 dossiers relatifs à l'obtention d'une licence de radios, seulement cinq autorisations vont être délivrées. Quant aux 5 projets de télévision déposés, un opérateur -deux dans le meilleur des cas- recevra le fameux sésame cathodique.
En attendant, la rumeur s'est installée, forcément insidieuse. Entre concurrents, candidats à l'obtention d'une  licence de radio et/ou de télévision, la guerre des « marketteurs » est aussi une guerre des nerfs. L'axe Rabat-Casablanca est un immense champ de bataille où les informations les plus folles circulent. « Les licences ont déjà été attribuées. La HACA a transmis ses recommandations à qui de droit. C'est tel groupe  qui a décroché la télévision, etc, etc». L'atmosphère est à la pollution. Ce qui est loin de participer à la sérénité des travaux, pour l'instant interrompus, des Sages.
Ici et là, des interférences ont tenté de s'inviter à la table des débats des Sages dont le premier mandat, renouvelable,  arrive à expiration ce lundi 9 février, après 5 ans de bons et loyaux services rendus au paysage audiovisuel marocain.  Ni consignes, ni pressions donc, ce qui renforce les convictions des  uns et des autres à la Haute Autorité à défendre leurs points de vue respectifs et à en débattre en toute indépendance. Et si le temps des décisions téléphonées semble être révolu, l'ambiance “rumorale” risque de plomber le grand rêve de libéralisation télévisuelle  en terre
marocaine.


Lu 638 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Flux RSS
p