Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

David Fischer: L'ouverture d' un consulat américain à Dakhla permettra de soutenir les projets d'investissement et de développement

Ambassadeur des Etats-Unis au Maroc



L’ ouverture par les EtatsUnis d’un consulat dansla ville de Dakhla permettra de soutenir et d’encourager les projets d’investissement et de développement dans la région, a indiqué l’ambassadeur américain au Maroc, David Fischer. Le consulat américain à Dakhla "permettra de soutenir et d’encourager les projets d’investissement et de développement qui vont apporter des avantages concrets" pour les populations, notamment celles des provinces du Sahara, a-t-il relevé dans une interview à la MAP. Le diplomate américain a en outre souligné que l’ouverture de cette représentation va permettre aux Etats-Unis de profiter davantage de la position stratégique du Maroc en tant que hub pour le commerce en Afrique, en Europe et au Moyen-Orient. Il a dans ce sens mis en avant le leadership "audacieux" de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui a su positionner, avec expertise, le Maroc comme "la porte d’entrée économique" en Afrique, à la faveur des accords de libre-échange signés avec des pays en Europe, au Moyen-Orient et dansle continent africain. David Fischer a également indiqué que le Maroc est le seul pays en Afrique lié aux Etats-Unis par un accord de libre-échange. Les deux pays entretiennent, en outre, une coopération "robuste et de longue date" en matière de lutte contre le terrorisme, a-t-il ajouté en soulignant qu'ils travaillent étroitement pour sauvegarder leurs intérêts de sécurité nationale et en relevant que le Maroc demeure un partenaire “important” sur une série de questions sécuritaires. Rappelant la feuille de route pour la coopération en matière de défense s’étalantsur dix anssignée en octobre dernier entre les deux pays, le diplomate américain a précisé que cet accord vise à "guider" la coopération bilatérale dans des domaines prioritaires, y comprisle renforcement des efforts de modernisation entrepris par le Maroc, le but étant, selon lui, de "faire face, ensemble et d’une manière plus efficace, aux menaces régionales". Il a en outre indiqué que le Maroc participe, chaque année, à plus de 100 engagements militaires avec les Etats-Unis comme il abrite l’African Lion, "notre exercice militaire annuel le plus large" dans le continent, notant que le Royaume est également un partenaire "majeur" dans le programme international US d’éducation et de formation militaires. David Fischer a, par ailleurs, mis en avant la stratégie "globale" mise en place par le Maroc pour lutter contre le terrorisme, laquelle stratégie inclut des mesures vigilantes de sécurité, la coopération régionale et internationale et des politiques de lutte contre la radicalisation. Il a dans ce sens souligné que les efforts "réussis" du Maroc en la matière ont permis d’atténuer les risques liés au fléau du terrorisme

Libé
Jeudi 17 Décembre 2020

Lu 241 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS