Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Da Costa et Hamdallah out, Baadi et Dari in




Da Costa et Hamdallah out, Baadi et Dari in
C’est un secret de polichinelle qui n’a pas encore réellement trouvé un prolongement officiel. Mais a priori et en attendant l’annonce de la Fédération Royale marocaine de football, Abdelkrim Baadi remplacera bel est bien Abderrazak Hamdallah dans le groupe des 23  joueurs convoqués pour la CAN. Ce qui suggère que les experts de la commission médicale de la CAF ont été convaincus par le certificat médical détaillé qui leur a été envoyé par le staff médical national, afin de justifier la blessure de l’attaquant du club saoudien d’Al-Nassr, conformément à l’article 72 du chapitre 32 du règlement de la Coupe d’Afrique des nations. Tout comme celui faisant état de la blessure du défenseur central Manuel da Costa. Une blessure apparemment contractée lors du dernier match de préparation contre la Zambie et qui se serait aggravée pendant la séance d’entraînement de mercredi.
Pour pallier ce forfait de dernière minute, le sélectionneur national, Hervé Renard a appelé en renfort, le jeune mais ô combien talentueux Achraf Dari. Fraâchement auréolé du titre de champion du Maroc, et bien qu’il ne soit pas prédestiné à une place de titulaire, le droitier de 19 ans a toutes les qualités pour faire oublier la défection de son aîné. Impérial dans les duels aériens (61% gagnés), Achraf Dari brille également par sa lecture du jeu, son sens de l’anticipation (5,6 interceptions en moyenne par match) et sa gestion de la profondeur. Sans oublier une qualité de relance bien au-dessus de la moyenne (74% de passes réussies vers l’avant). Pour être plus clair, il paraît évident que le forfait de Da Costa n’est pas aussi problématique que celui de Hamdallah.
A vrai dire, ce n’est pas qu’Abdelkrim Baadi ne mérite pas d’être parmi les 23, bien au contraire, la présence d’un spécialiste du poste d’arrière gauche ne fera pas de mal à l’animation offensive du Onze national, en revanche, remplacer un numéro 9 par un latéral dépeuplera inévitablement l’attaque marocaine. Désormais, le technicien français ne dispose plus que d’un seul et unique pur avant-centre, Khalid Boutaib, qui, malheureusement, n’est pas au top de sa forme. Alors qu’à l’inverse, le coach a convoqué trois arrières droits (Mazraoui, Hakimi et Dirar). Bref, force est de constater que la liste des 23 choisis est déséquilibrée. Pour voir le verre à moitié plein, on peut quand même se réjouir de l’élargissement du contingent des joueurs issus de la botola, et d’une moyenne d’âge à la baisse.

C.C
Vendredi 21 Juin 2019

Lu 598 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com