Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cyber-risques: Davantage d'entreprises envisagent de s'assurer


Libé
Dimanche 5 Mai 2024

Un nombre de plus en plus grand de dirigeants d'entreprise dans le monde, 41%, envisagent de souscrire une cyberassurance face aux menaces croissantes dans ce domaine, selon une étude publiée vendredi par le groupe allemand Munich Re.

Cette proportion n'était que de 35% en 2022, selon l'étude pluriannuelle sur les cyber-risques menée par le géant allemand de la réassurance.
Dans 8% des cas, les répondants ont indiqué que leur société avait envisagé de souscrire une police d'assurance, mais avait rejeté l'option, et 9% ont déclaré ne pas avoir l'intention de prendre ce type de police.

L'enquête, menée auprès de plus de 7.500 participants dans 15 pays et divers secteurs, révèle également que 87% des personnes interrogées jugent leur organisation mal préparée aux menaces cybernétiques, une proportion en hausse de 4 points de pourcentage par rapport à 2022.

Parmi les facteurs expliquant l'absence de souscription à une couverture du cyber-risque, le prix (33% des réponses) vient devant la méconnaissance de l'offre et la non-compréhension des produits.
Les secteurs de la finance (39%) et de l'informatique (34%), qui comptent parmi les secteurs les plus touchés par les cyberattaques, affichent les valeurs les plus élevées en matière de contrats d'assurance déjà conclus.

Les décideurs dans l'industrie manufacturière envisagent à 48% de souscrire cette assurance, une proportion plus élevée qu'ailleurs. L'industrie est souvent la cible de rançongiciels (ou "ransomwares"), quand l'accès aux données confisquées sur les propres appareils ne se libère qu'au moyen d'une rançon, et d'attaques de chaînes d'approvisionnement.
Selon Chainalysis, le paiement annuel de la rançon par crypto-monnaie est passé de 567 millions de dollars américains en 2022 à 1,1 milliard de dollars américains en 2023.

La compromission des courriels professionnels et les attaques de la chaîne d'approvisionnement ont causé 3 milliards de dollars de pertes entre 2021 et 2023, selon Symantec.
Mais selon la police allemande (BKA), plus de 90% des cyberincidents criminels ne sont pas signalés.

Le marché des primes mondiales de cyber-assurance a totalisé 14 milliards de dollars en 2023 et devrait atteindre environ 29 milliards de dollars d'ici 2027, estime Munich Re.


Lu 544 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Flux RSS
p