Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cristina Reyes Hidalgo : La position géographique privilégiée du Maroc le qualifie pour être une porte d'entrée sur l'Afrique pour les pays andins


Libé
Vendredi 16 Février 2024

La position géographique privilégiée du Maroc le qualifie pour être une porte d'entrée sur le continent africain pour les pays andins et l’ensemble des pays de l’Amérique latine, a affirmé, mercredi à Rabat, la nouvelle présidente du Parlement andin, Cristina Reyes Hidalgo.

Lors d'une entrevue avec le président de la Chambre des conseillers, Enaam Mayara, Mme Reyes Hidalgo a souligné que son activité au sein du Parlement andin et ses nombreuses visites au Maroc lui ont permis de prendre la mesure du grand respect dont jouit ce pays millénaire dans son espace régional et continental, exprimant sa grande admiration pour le développement tangible que connaît le Royaume dans divers domaines, indique un communiqué de la deuxième Chambre.

S’agissant de la question du Sahara marocain, Mme Hidalgo a réitéré sa position personnelle ainsi que celle institutionnelle du Parlement andin en faveur de la cause nationale marocaine et de l'initiative marocaine d'autonomie dans ses provinces du Sud, comme base sérieuse et unique pour le règlement de ce conflit qui a trop duré, ajoute le communiqué.

Après avoir félicité Mme Cristina Reyes Hidalgo à l’occasion de son élection en tant que nouvelle présidente du Parlement andin, M. Mayara a exprimé sa satisfaction du niveau des relations privilégiées entre les Parlements marocain et andin, saluant le processus remarquable de développement de ces relations, selon une vision claire et une feuille de route avec des objectifs et des mécanismes précis.

À cet égard, M. Mayara a noté que l'adhésion du Royaume du Maroc à cette importante organisation régionale reflète un choix stratégique et une ferme conviction de l'importance de la coopération Sud-Sud, dans le cadre de la vision clairvoyante de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, soulignant la volonté du Parlement marocain et de toutes ses composantes de continuer à travailler ensemble au service des questions d'intérêt commun.

Au cours de cette rencontre, M. Mayara et Mme Reyes Hidalgo ont discuté de la participation du Parlement andin à la Conférence parlementaire sur la coopération Sud-Sud, organisée par la Chambre des conseillers, dans le cadre d'un effort conjoint visant à renforcer la coordination et à échanger des points de vue et des expériences sur les questions stratégiques actuelles, ajoute le communiqué.
A cette occasion, le Président de la Chambre des conseillers a invité Mme Hidalgo à tenir la prochaine session du Parlement andin au Maroc en mai prochain.

Mme Hidalgo est en visite au Royaume pour participer à la Conférence parlementaire sur la coopération Sud-Sud organisée par la Chambre des conseillers les 15 et 16 février courant.


Lu 268 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP











Flux RSS
p