Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Consommer des yaourts abaisserait le risque de cancer du poumon




Consommer des yaourts abaisserait le risque de cancer du poumon
La consommation du yaourt a été associée à une réduction du risque de cancer du poumon, selon des chercheurs du Vanderbilt University Medical Center de Nashville, dans le Tennessee. Ils ont analysé les données de 1,44 million de personnes ayant participé à 10 études de cohortes aux Etats-Unis, en Europe et en Asie, ainsi que leur consommation de fibres alimentaires et de yaourt, de même que la survenue d’un cancer du poumon.
Ils ont constaté que ceux qui mangeaient une portion quotidienne de yaourt étaient en mesure de réduire leur risque de contracter la maladie de 19%. De plus, ceux qui suivaient un régime riche en fibres – comprenant des fruits, des légumes, des noix et des céréales complètes – diminuaient de 15% leur risque de cancer du poumon, indépendamment de la consommation du yaourt.
Les participants à l’étude qui ont mangé une combinaison des deux ont réduit leur risque de cancer du poumon de 33%. Les chercheurs pensent que leurs résultats « suggèrent un rôle protecteur potentiel des prébiotiques et des probiotiques contre la carcinogenèse pulmonaire ».
En effet, les prébiotiques – des composés dans les aliments qui favorisent la croissance ou l'activité de microorganismes utiles – peuvent être trouvés dans un régime riche en fibres, et les probiotiques – des microorganismes vivants qui peuvent aider à améliorer ou à restaurer la flore intestinale – se trouvent dans le yaourt. On a découvert que certaines souches probiotiques préviennent la croissance du cancer du poumon et ont aussi des propriétés anti-tumorales et anti-inflammatoires.
 «Pour la première fois à notre connaissance, une association synergique potentielle entre les apports en fibres et en yaourt sur le risque de cancer du poumon a été observée. Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour reproduire ces résultats et démêler les mécanismes sous-jacents, notre étude suggère un nouveau bénéfice potentiel pour la santé : l'augmentation de l'apport en fibres alimentaires et en yaourt dans la prévention du cancer du poumon», ont écrit les auteurs de l'étude.

Vendredi 1 Novembre 2019

Lu 927 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif













Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com