Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

City voit son avance fondre en Premier League


Libé
Mercredi 16 Mars 2022

En ne parvenant pas à trouver la faille contre Crystal Palace (0-0), Manchester City a vu son avance sur Liverpool fondre, lundi, pour la clôture de la 29e journée. Après la victoire des Reds à Brighton samedi (2-0), les tenants du titre ne comptent plus que 4 points d'avance sur leur poursuivant qui compte un match en moins. Cette rencontre, Liverpool la jouera mercredi, à Arsenal et l'écart pourrait alors n'être plus que d'un point, tandis que se profile à la 32e journée un Manchester City-Liverpool de plus en plus alléchant. Crystal Palace n'est peut-être, lui, que 11e avec 34 points, mais les hommes de Patrick Vieira deviennent la première équipe cette saison à ne pas prendre de but des Citizens, après l'avoir emporté (2-0) à l'aller, fin octobre, à l'Etihad. Les Eagles ne sont même, à ce jour, que la 2e équipe à traverser une saison de Premier League sans prendre de but de City depuis que Pep Guardiola est à sa tête, après Manchester United la saison passée. Comme de coutume avec les Sky Blue, la partie s'est souvent résumée à une attaque-défense où les hommes de Pep Guardiola tentent une infinité de variations offensives pour percer la muraille adverse. Bien souvent, sur 90 minutes, l'accumulation des vagues finit par emporter la décision, mais pas cette fois. Ni le coup de patte génial -- un fouetté de l'extérieur du droit -- de Kevin de Bruyne sur une balle en cloche de Joao Cancelo (26e), dévié au-dessus de sa barre par Vicente Guaita, ni le tir du même Cancelo, deux minutes plus tard, venu se fracasser sur le poteau, n'ont fait mouche. Une frappe en pivot de "KDB" a, elle aussi, été repoussée par le montant, avant que Riyad Mahrez n'envoie sa reprise au-dessus (56e). Et il y a également eu ce centre au cordeau de Jack Grealish que Bernardo Silva, qui s'était jeté à un mètre du but, n'a pas dévié assez pour que le ballon franchisse la ligne (71e). Avec un peu plus d'adresse, de précision ou de sang-froid dans le dernier geste ou l'avant dernier, Palace aurait sans doute pu prétendre à encore mieux dans ce match. Et qui sait ? Peut-être que ce point si insatisfaisant lundi soir au coup de sifflet final se transformera en point qui fera la différence au final pour City


Lu 1071 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS