Libération

Facebook
Rss
Twitter





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ce qui arrive à notre corps quand on arrête de faire du sport




Cette année a été des plus chaotiques. Celles et ceux qui suivaient une routine sportive régulière en salle de sport ont fait les frais des fermetures liées à la pandémie de coronavirus. Nous voilà des semaines durant cloîtrés à la maison. Bien sûr, la possibilité de courir et le sport à la maison ne sont pas exclus, mais le manque d’exercice est certain. Si l’on est un ou une sportive régulière, l’arrêt d’une activité physique se mesure à bien des niveaux. Dès le cinquième jour environ, les effets se font ressentir explique un professeur en physiologie interrogé par Vogue UK.

Au-delà de l’aspect corporel, c’est en premier lieu la qualité du sommeil qui peut être impactée : «L’activité physique augmente le temps passé dans le sommeil profond, la phase de sommeil la plus réparatrice physiquement», souligne une experte. Cette phase de sommeil est essentielle à la santé et au bien-être général. Ainsi, cela explique pourquoi le manque d’activité physique peut engendrer des coups de mou, une humeur en berne mais aussi du stress et de l’anxiété. Autre cause : l’absence d’endorphines sécrétées par le sport. «Lorsque que vous arrêtez de vous entraîner, vous pouvez manquer de ces antidépresseurs naturels», selon des études dont les données sont rapportées par le magazine.

Libé
Jeudi 19 Novembre 2020

Lu 333 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >