Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Spotify
    
Spotify a ajouté, en toute discrétion, une option permettant de bloquer certains artistes, dans un contexte où de nombreux chanteurs, comme R. Kelly, sont sous le feu des critiques pour leur comportement et leurs affaires judiciaires. Sur l'application mobile du service de streaming, un nouveau bouton accessible sur la page des artistes permettra de cacher leur musique. "Ok, nous ne passerons plus ce contenu", est-il écrit quand l'artiste se retrouve ainsi bloqué. Cette fonctionnalité, qui ne semble pas être disponible sur ordinateur, fait alors disparaître l'artiste des contenus où il apparaît automatiquement, comme les playlists mises au point par Spotify.
Pour l'écouter, il faudra se rendre sur sa page afin de volontairement déclencher la lecture. Contacté par l'AFP, Spotify n'a pas donné suite. L'entreprise suédoise a décidé de réagir l'année dernière au mouvement #MeToo en retirant certains artistes accusés de violences, comme R. Kelly, de ses playlists, très prisées du public. Le but était de donner moins de visibilité à ces artistes.

Chris Brown

Accusé de viol par une femme à Paris, le chanteur américain de R&B Chris Brown, coutumier des frasques judiciaires aux Etats-Unis, est sorti de garde à vue mardi soir sans faire l'objet de poursuites à ce stade. Cette garde à vue, pour "viol aggravé" et "infraction à la législation sur les stupéfiants", avait démarré lundi. Au coeur de l'enquête: les accusations portées par une femme de 25 ans, qui affirme avoir été violée par l'artiste américain de 29 ans, un de ses amis et son garde du corps, dans la nuit du 15 au 16 janvier, au Mandarin Oriental, un palace du 1er arrondissement de la capitale. Tous trois sont ressortis de garde à vue mardi soir sans faire l'objet de poursuites, a indiqué le parquet de Paris, précisant toutefois que les investigations se poursuivaient. La plaignante avait également raconté avoir préalablement passé une partie de la soirée dans un club du VIIIe arrondissement, dans le quartier des Champs-Elysées, avec le chanteur et d'autres femmes, avant d'aller à son hôtel. Dans une réaction auprès de l'AFP, Me Raphaël Chiche, avocat de Chris Brown, a affirmé que son client "proteste énergiquement de son innocence" et lui a demandé de porter plainte "en raison de la calomnie dont il fait injustement l'objet".

Jeudi 24 Janvier 2019

Lu 334 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif