Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Boeing estime à 15.000 milliards de dollars le marché des avions commerciaux d’ici 20 ans




Le géant américain Boeing prévoit un doublement de la flotte mondiale d’avions d’ici 20 ans et un marché des services autour de leur exploitation de 15.000 milliards de dollars, témoin de l’optimisme du secteur porté par la hausse du trafic planétaire.
“Au cours des 20 prochaines années, nous prévoyons une demande totale de 15.000 milliards de dollars, lorsque vous prenez la demande de nouveaux avions ainsi que les services commerciaux”, a déclaré Randy Tinseth, le vice-président en charge du marketing du géant américain, mardi au Salon aéronautique de Farnborough près de Londres.
“Nous voyons une demande totale d’avions neufs (d’une valeur) de 6.300 milliards de dollars, (...) à cela s’ajoute une demande pour 8.800 milliards de dollars de services commerciaux”, a-t-il dit en présentant les perspectives commerciales de Boeing.
Airbus, qui a présenté ses propres prévisions en amont du salon, table également sur un doublement de la flotte mondiale d’avions de ligne au cours des 20 prochaines années. Cela va entraîner un besoin de 37.390 avions et cargos neufs, pour une valeur de 5.800 milliards de dollars, selon l’avionneur européen.
La flotte d’avions en service va être de 48.000 appareils à la faveur d’une croissance du trafic aérien solide de 4,4% par an, a-t-il indiqué dans ses propres prévisions 2018-2037.
Boeing entend tirer profit de cette croissance pour se renforcer dans les services, en se concentrant sur le marketing, les opérations de vol, la maintenance, l’ingénierie et les modifications des avions.
Le géant de Seattle s’est doté fin 2016 d’une troisième division, Boeing Global Services (BGS), aux côtés de ses deux piliers constitués par l’aviation commerciale d’un côté, la défense et l’espace de l’autre. Il vise un chiffre d’affaires de 50 milliards de dollars dans ce domaine d’ici dix ans, dans le civil et le militaire.
Airbus a pris le même chemin, et vise un chiffre d’affaires de 10 milliards de dollars à la même échéance, notamment grâce à sa plate-forme, Skywise, destinée à la gestion des flottes d’avions grâce au big data.

Vendredi 27 Juillet 2018

Lu 439 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif