Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Badou Zaki : «Le WAC décidé à se racheter à Radès»


L
Mercredi 20 Mai 2009

Badou Zaki : «Le WAC décidé à se racheter à Radès»
L’entraîneur du Wydad Casablanca, Baddou Zaki, a affirmé que son équipe, vaincue 0-1 à domicile par l’Espérance de Tunis en finale aller de la Ligue des Champions arabes de football, cravachera dur pour arracher une victoire jeudi prochain au stade Radès à Tunis. Dans une déclaration à la MAP à son arrivée à l’aéroport international de Tunis-Carthage avec son équipe, Badou Zaki a indiqué que “le Wydad a perdu son match aller Casablanca, mais il est animé par une forte détermination à se racheter sur le stade Radès”.
“Le Wydad et l’Espérance ont un niveau très proche, ce qui laisse présager le même scénario du match aller, c’est à dire que le Wydad peut s’imposer sur le terrain de son adversaire d’autant plus que le football ne suit aucune logique. Tout est possible”, a estimé l’ancien international et sélectionneur de l’équipe nationale du Maroc..
Le Wydad a manqué de chance à l’aller en ratant plusieurs occasions très nettes, a-t-il ajouté, soulignant que l’Espérance de Tunis, sacrée cette saison championne de Tunisie pour la 21ème fois de son histoire,  est une grande équipe qui a su mettre à profit des fautes de la défense marocaine.
Zaki a affirmé avoir incité ses joueurs à se concentrer sur le match retour pour lequel les préparations ont porté sur les côtés technique, tactique et physique.
Le médecin du Wydad, Abderrazzak Hifti,  a de son côté affirmé que tous les joueurs sont physiquement prêts à négocier le match de jeudi.
Pour atteindre la finale, le Wydad a pris le dessus sur le CS Sfaxien de Tunis, alors que l’Espérance Tunis a éliminé l’ES Sétif, double tenant du titre. Trois équipes maghrébines avaient décroché quatre titres sur cinq de la Ligue des Champions arabes (dans sa nouvelle version), à savoir CS Sfax (2004), Raja Casablanca (2006) et ES Sétif (2007 et 2008).
A signaler en dernier lieu que cette finale retour, dont le coup d’envoi sera donné à partir de 18 heures, sera sifflée par un trio d’arbitrage émirati, avec Ali Hamad au centre, Salah Al Marzouki et Mohamed Abdellah Jassem, comme arbitres assistants.


Lu 626 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS