Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au Royaume-Uni, des logements chers, petits et vieillissants


Libé
Mercredi 3 Avril 2024

Des logements chers, petits et vieillissants: le parc immobilier britannique "offre le pire rapport qualité-prix de toutes les économies avancées", affirme une étude du centre de réflexion Resolution Foundation publiée lundi.

"La crise du logement au Royaume-Uni est en gestation depuis plusieurs décennies, les gouvernements successifs n'ayant pas réussi à construire suffisamment de nouveaux logements et à moderniser le parc existant", résume dans un communiqué Adam Corlett, économiste à la Resolution Foundation.

L'étude, qui se base sur les données de l'OCDE, compare ce qu'il en coûterait aux ménages s'ils étaient tous locataires de leur logement. Sur ce seul critère économique, les Britanniques consacrent 22% de leurs dépenses au logement, le deuxième niveau le plus élevé des pays examinés, derrière la Finlande.

En parallèle, les foyers britanniques disposent, avec 38 m2 par personne en moyenne, de moins de surface au sol que de nombreux pays comparables, notamment les Etats-Unis (66 m2), l'Allemagne (46 m2), la France (43 m2) ou le Japon (40 m2).
Les logements britanniques ont aussi moins de surface au sol par personne qu'à New York (43 m2), où les appartements sont pourtant notoirement petits, pointent les auteurs de l'étude.

Les données sur lesquelles s'appuie l'étude datent pour l'essentiel d'avant la pandémie, mais au Royaume-Uni, les tensions sur le marché immobilier n'ont fait que s'accentuer depuis, les taux d'intérêt très élevés au Royaume-Uni ayant entravé les transactions immobilières et freiné la construction.

"Le parc immobilier du Royaume-Uni est aussi le plus ancien de tous les pays européens, avec une plus grande proportion de logements construits avant 1946 (38%) que partout ailleurs", note en outre la Resolution Foundation dans son communiqué.

Les logements sont mal isolés, ce qui "entraîne des factures d'énergie plus élevées et un risque d'humidité plus élevé", autant de facteurs qui contribuent à placer le Royaume-Uni à la dernière place en matière de rapport qualité-prix dans cette étude.


Lu 217 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe







L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          





Flux RSS
p