Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ambitieuses perspectives pour le plan “Ambition 2021”




Ambitieuses perspectives pour le plan “Ambition 2021”
La Bourse de Casablanca affiche de nouvelles perspectives pour la période 2018-2021 avec le nouveau plan stratégique "Ambition 2021" qui permettra indubitablement de "libérer" le potentiel du marché des capitaux, a assuré, vendredi, le directeur général de la Bourse de Casablanca, Karim Hajji.
"Cette feuille de route pour les cinq années à venir, qui vient d'être validée par le Comité du marché des capitaux de la Bourse de Casablanca, s’articule autour de trois axes à savoir mettre en place une infrastructure d’un marché intégré, contribuer au financement de l’économie et assurer la pérennité de l’infrastructure du marché", a souligné M. Hajji lors d’une conférence de presse, à Casablanca, dédiée à la présentation du plan de développement "Ambition 2021".
D’après le responsable, cette nouvelle orientation ambitionne de faire de l’infrastructure du marché une plateforme robuste, intégrée et performante en facilitant l’accès au capital et en répondant aux besoins des émetteurs et investisseurs internationaux.
"Ambition 2021", dont l’élaboration est intervenue suite à la démutualisation de la Bourse, vise également à ériger la Place en hub financier africain intégré, à travers notamment le renforcement des initiatives Sud-Sud, a-t-il poursuivi. S’agissant du financement de l’économie, le DG de la Bourse a expliqué qu’il est surtout question de renforcer l’attractivité de la Place auprès des investisseurs nationaux et étrangers, notamment par la diversification des produits et le développement de la liquidité du marché.
Concernant le 3ème axe visant à assurer la pérennité de l’infrastructure du marché, M. Hajji a indiqué que l'objectif est d’améliorer la connectivité avec les marchés financiers internationaux et de déployer le programme Elite en Afrique de l’Ouest.
Il a, en outre, fait observer que le nouveau plan ouvre le chemin d’une dynamique positive qui réunit tous les acteurs de l’écosystème boursier en vue d’accélérer l’évolution du marché local des capitaux vers une efficience collective à même de faire rayonner la Bourse de Casablanca sur le plan international.
La présentation du nouveau plan de développement de la Bourse de Casablanca intervient quelques jours après la tenue de la première réunion du Comité du marché des capitaux (CMC), dont les prérogatives couvrent toutes les questions liées au marché des capitaux.
L’institution du CMC par la nouvelle loi relative à la bourse vient suite à une requête de la communauté financière estimant que la Place financière doit disposer d’un organe de concertation et d’échange pour permettre aux autorités publiques et intervenants de réfléchir ensemble sur les questions et thématiques qui forgeront les orientations stratégiques de la Place.

Libé
Lundi 2 Avril 2018

Lu 849 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.