Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

AGR maintient ses perspectives de croissance positives de Maroc Telecom sur le moyen terme


Attijari Global Research (AGR) a maintenu, dans son "research paper – equity" publié mercredi, ses perspectives de croissance positives de Maroc Telecom sur le moyen terme (MT).

"Sans grande surprise, les réalisations semestrielles de Maroc Telecom ressortent en baisse par rapport à 2020. Sur la base des taux de réalisation annuels, nous avons légèrement révisé nos prévisions pour l'exercice 2021. Toutefois, nous maintenons des perspectives de croissance positives sur le MT justifiées par l'effort d'investissement du Groupe qui demeure largement supérieur à celui des concurrents", indique la même source.

À cet effet, rapporte la MAP, AGR estime que l'opérateur historique est le mieux positionné au niveau de trois leviers stratégiques, à savoir la couverture réseau, la technologie déployée et la qualité des services offerts.

Au terme du 1er semestre 2021, Maroc Telecom a accusé un repli sensible de ses revenus au Maroc de 7,1% à 9,8 milliards de dirhams (MMDH). A l'origine, l'instauration de nouveaux tarifs d'interconnexion en décembre 2020 (-35% IAM; -25% Orange; -22% Inwi) ayant stimulé le degré de concurrence au sein du secteur.

"Nous croyons que l'amplitude de la baisse du CA Maroc en 2021 a un caractère transitoire", souligne AGR. A compter de 2022, l'opérateur bénéficierait d'un effet de base neutre relatif aux nouveaux tarifs d'interconnexion, de la hausse structurelle de la consommation de la Data Mobile et de la dynamique du haut débit fixe dont la progression s'est élevée à 7,7% au S1-21.

S'agissant des revenus à l'international, ils ont augmenté de 2,4% à 8,5 MMDH, représentant ainsi près de 48% du CA consolidé. Comme prévu, ce niveau de croissance est soutenu par la bonne dynamique des segments "Data Mobile" et "Mobile Money" qui ont affiché des hausses de leurs revenus de 15,4% et 28,4% respectivement sur la même période.

Dans un contexte concurrentiel, Maroc Telecom arrive à préserver une marge d'EBE au-dessus des 50%. Cette capacité avérée à optimiser les charges continuerait à donner ses fruits durant la période 2021-2023. La résilience de la rentabilité de l'opérateur conjuguée aux perspectives positives du secteur sur le MT se refléteraient positivement sur la politique de distribution à travers le retour à un dividende par action (DPA) d'au moins 6 dirhams en 2021 équivalent à un D/Y de 4,4%.

"Au final, nous maintenons notre cours objectif à 160 DH offrant un upside boursier de 18%", conclut AGR.

Libé
Vendredi 30 Juillet 2021

Lu 1000 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS