Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

38 jours en mode survie dans la jungle d'Amazonie





38 jours en mode survie dans la jungle d'Amazonie
Antonio Sena survolait les gigantesques étendues vert émeraude de l'Amazonie brésilienne à bord de son Cessna 210, quand le seul moteur s'est arrêté "subitement". La chute était inévitable, mais il en est sorti indemne, après avoir réussi à se poser en catastrophe dans une clairière. Mais ce Brésilien de 36 ans n'a vraiment été sauvé que 38 jours plus tard, au terme d'un incroyable périple de "seulement" 28 km à pied au coeur de la jungle, dans l'Etat du Para, avec très peu de vivres et à la merci de jaguars, caïmans et autres anacondas.

Au terme de cette odyssée vécue dans une immense solitude, il a perdu 25 kilos, mais surtout retenu une "grande leçon": ce vol devait lui permettre de ravitailler une mine d'orpailleurs illégaux, mais il a pris conscience de la richesse de la biodiversité de cette forêt si fragile dont les fruits l'ont maintenu en vie.

Le corps tout dégoulinant de carburant, le pilote s'est extrait de l'avion le plus vite possible et a emporté avec lui "tout ce qui pourrait être utile": un sac à dos, trois bouteilles d'eau, quelques petits pains, une corde et un kit de survie contenant un couteau, une lampe de poche et deux briquets. Peu après, l'avion a explosé. C'était le 28 janvier.

Libé
Jeudi 15 Avril 2021

Lu 64 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.