10ème édition de Visa For Music: Carton plein avec 16.000 spectateurs et mille participants de 80 pays


Libé
Lundi 4 Décembre 2023

10ème édition de Visa For Music: Carton plein avec 16.000 spectateurs et mille participants de 80 pays
La 10ème édition de Visa For Music (Festival et marché des musiques d'Afrique et du Moyen-Orient), organisée du 22 au 25 novembre sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a attiré 16.000 spectateurs et 1.000 participants de 80 pays, ont indiqué les organisateurs.

Evénement phare de la scène musicale de la ville de Rabat, Visa For Music a marqué cette année une décennie de rencontres artistiques, de concerts mémorables, d'échanges culturels, d'ateliers et de discussions professionnelles, soulignent les organisateurs vendredi dans un communiqué.

Cette année, Visa For Music a renforcé sa portée internationale en accueillant un millier de participants du Maroc et de plus de 80 pays à travers le monde, dont une trentaine de nations africaines et une quinzaine de délégations distinctes du monde entier, notamment du Conseil International de la musique et du réseau European Jazz Network en Europe, ainsi que Pro Helvetia, précisent-ils.

Durant quatre jours, plus de 320 artistes issus d'une quarantaine de pays ont participé à cette expérience inoubliable, avec 10 conférences, 4 ateliers et 6 événements de réseautage dont quelque 1 400 speed meetings, attirant une foule dépassant les 16.000 spectateurs, fait savoir la même source.

A travers cette programmation riche et diversifiée, le festival "a joué un rôle crucial dans la promotion de la culture marocaine, continentale ou venue de contrés lointaines, transmettant ainsi une fois de plus, et avec passion, ses valeurs fondamentales axées sur le partage, la diversité et la tolérance aux publics, intervenants, participants, partenaires et médias engagés", note le communiqué. Plusieurs artistes, qu'ils soient déjà établis dans le secteur musical ou émergents, ont été mis à l'honneur au cours de ces quatre jours et nuits, dont certains ont célébré la richesse de la musique marocaine et d'autres ont mis en lumière les trésors musicaux du continent africain ou du Moyen-Orient.

Ainsi, les représentants de délégations en Afrique, telles que le National Arts Council d'Afrique du Sud, Africalia, Africulturelle et Zhu Culture, ainsi que Seoul Music Week en Asie, ont contribué à forger une convergence culturelle prometteuse sous le signe de l'échange et du partage, relèvent les organisateurs, ajoutant que des artistes européens, américains et asiatiques ont également contribué à l'enrichissement de cette édition mémorable.

Depuis 2014, plus de 600 concerts et 100 conférences ont été organisés, en plus d'ateliers de formation en faveur des jeunes acteurs culturels qui ont bénéficié à 2.000 personnes et des milliers de speed meetings, font savoir les organisateurs. Fort de ce succès qui se confirme d'une édition à l'autre, Visa For Music s'impose désormais comme un événement d'envergure qui anime chaque automne la vie culturelle et économique de la ville de Rabat, la "Ville lumière, Capitale culturelle du Royaume", conclut la même source.

Bouillon de culture

Courts-métrages
 
Seize courts-métrages seront en compétition pour les prix de la 15e édition du Festival national du cinéma d'amateurs qui sera organisée à Settat, du 5 au 9 décembre 2023, a annoncé l'Association 7ème Art de Settat.

Figurent au programme de cette édition diverses activités dont la plus importante est la compétition officielle qui met en lice 16 courts-métrages sélectionnés parmi les candidatures reçues par le comité organisateur du festival, a indiqué l'Association 7ème Art dans un communiqué.

Le jury de cette édition est présidé par la réalisatrice Fatima Boubakdi, et comprend Hassan Nrais (journaliste et critique d'art), la chanteuse Samia Ahmed, le comédien Mohamed Miftah, ainsi que Mostapha Benghaleb, ancien membre de l'Association 7ème Art et réalisateur amateur d'une série de courts-métrages.

Le programme des activités comprend une compétition des films d'amateurs, des ateliers de formation, un panorama, une table ronde et une conférence...

Outre la compétition officielle, sont au menu de cette manifestation 5 ateliers destinés à quelque 120 participants de différentes tranches d'âge et animés par des professionnels
Il est question de l’atelier d'interprétation animé par le dramaturge Abdelhak Zerouali, l'atelier d'écriture de scénario qui sera assuré par Abdelkader Almansoure, l'atelier tournage (Mohamed Riad Meftahi), l'atelier d'analyse filmique (Hassan Dahani) et l'atelier de traitement du son (Abdelaziz Zitouni).

Le public du festival aura également rendez-vous avec une master class présentée par la présidente du jury, la réalisatrice Fatima Boubakdi.


Lu 948 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.











services