Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Une nouvelle dynamique des relations bilatérales


 Les relations économiques entre le Maroc et les autres pays africains poursuivent leur ascension à la faveur d'efforts colossaux consentis par le Royaume, au fil de ces dernières années, dans de multiples secteurs à forte valeur ajoutée. Rien n'est fortuit. C'est en effet grâce à une véritable vocation africaine du Maroc, laquelle fait partie d'une vision globale axée sur la promotion d'une coopération Sud-Sud et d'un partenariat gagnant-gagnant, que ces relations ont réussi à préserver leur tendance haussière durant les deux décennies passées. Une vocation qui s'est concrétisée par d'importants investissements dans les infrastructures urbaines et rurales, en plus d'une stratégie économique ambitieuse visant à ériger le Royaume en un hub régional, au service du co-développement. Nombreux sont les pays africains qui considèrent aujourd'hui le Maroc comme un partenaire incontournable sur le continent, en plus d'être un acteur de référence en Afrique du Nord, eu égard à sa stabilité et sa position privilégiée comme hub économique et financier africain par excellence. Des atouts salués à maintes reprises par les décideurs africains qui, à chaque rencontre officielle, ne manquent pas l'occasion de mettre en exergue les perspectives de collaboration qui s'offrent dans différents secteurs économiques. Ce qu'il faut aussi noter, c'est que la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), qui a certes tourneboulé l'échiquier économique mondial et l'a placé sous l'éteignoir, n'a pas pour autant freiné la vive aspiration du Maroc et ses partenaires africains à donner un élan substantiel à la coopération économique. En témoignent des secteurs porteurs, comme l'agriculture, l'industrie pharmaceutique, les énergies renouvelables et les nouvelles technologies de l'information, qui ont été au centre d'une série d'accords paraphés entre les deux parties durant l'année écoulée, dans l'optique non seulement d'assurer une meilleure reprise post-Covid, mais également de consolider ce dynamisme économique qui forme le gage de la pérennité d'une coopération prometteuse. En guise d'exemple, l'accord signé entre le Nigeria et le Maroc visant le développement d'une grande plateforme d'engrais au Nigeria qui produira de l'ammoniac et divers engrais NPK et DAP en utilisant les réserves de gaz du Nigeria. Un projet de taille qui marquera sans nul doute un tournant dans la coopération bilatérale entre les deux pays. La valeur globale des échanges commerciaux du Maroc avec les pays d'Afrique a progressé de 9,5% en moyenne annuelle durant la période 2000-2019, pour s'établir à près de 39,6 milliards de dirhams (MMDH) en 2019, représentant environ 6,9% de la valeur totale des échanges extérieurs du Maroc contre 4,3% en 2000. Ces chiffres, publiés dans une récente étude de la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en disent long sur les efforts déployés par le Royaume durant les vingt dernières années en matière de diversification des échanges et de renforcement des relations commerciales avec les pays africains. D'après la même étude, qui porte sur les profils des économies africaines, les investissements marocains en Afrique, constitués essentiellement d'investissements directs en Afrique subsaharienne, sont passés de 907 millions de dirhams (MDH) en 2007 à 5,4 MMDH en 2019, soit 47% du total des investissements directs étrangers (IDE) marocains à l'étranger. Ces investissements marocains dans la région fluctuent d'une année à l'autre, mais leur part demeure élevée dans le total, représentant jusqu'à 92,2% des flux d'IDE sortants en 2010. Ainsi, le Royaume est présent en Afrique subsaharienne, première destination de ses IDE en Afrique, dans plus de 14 pays dont la Côte d'Ivoire (13% des IDE à destination de l'Afrique en 2019), le Tchad (12%) et le Sénégal (9%). Dans la même lignée, les exportations marocaines à destination du continent ont connu un rebond de 11% en moyenne annuelle à 21,6 MMDH en 2019, représentant ainsi 7,7% des exportations totales du Maroc contre 3,7% en 2000. Des statistiques qui s'avèrent prometteuses et peuvent être améliorées davantage, grâce notamment aux efforts de l'Association marocaine des exportateurs (ASMEX) qui aspire à renforcer la présence marocaine sur le marché africain, dans la suite de sa volonté d'accompagner le développement de l'offre exportable nationale. En outre, cet élan de dynamisme ascendant a été surtout renforcé, au début de cette année, avec l'entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), attendue comme une opportunité porteuse de beaucoup d'espoir pour l'Afrique et qui va permettre au continent d'atteindre un stade élevé de progrès. La journée mondiale de l'Afrique qui a été célébrée hier, a offert l'occasion de mettre en relief l'engagement africain du Royaume et sa solidarité avec les pays du continent conformément à la vision Royale qui place le citoyen africain au centre de ses préoccupations autour du triptyque : paix, sécurité et développement.

Libé
Mercredi 26 Mai 2021

Lu 363 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS