Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Miss Afrique du Sud, Rolene Strauss, couronnée Miss Monde 2014




​Miss Afrique du Sud, Rolene Strauss, couronnée Miss Monde 2014
Miss Afrique du Sud, Rolene Strauss, une étudiante en médecine de 22 ans, a été désignée dimanche à Londres Miss Monde 2014 parmi 121 jeunes femmes venues des quatre coins du globe. Rolene Strauss, une jeune femme de 1,77 mètre aux longs cheveux bruns et aux yeux effilés, passionnée de sport et de musique, était la favorite des bookmakers britanniques. Elle succède à la Philippine Megan Young. Miss Hongrie, Edina Kulcsar, et Miss Etats-Unis, Elizabeth Safrit, se classent respectivement deuxième et troisième. 
Quant à Miss France 2014, Flora Coquerel, elle n’est pas parvenue à se glisser parmi les 25 dernières finalistes. “Afrique du Sud, c’est pour toi!”, a dit, très émue, la nouvelle reine de beauté depuis l’auditorium de l’Excel London, où était organisée cette compétition retransmise dans le monde entier et qui tablait sur un milliard de  téléspectateurs. “Je vais me préparer pour ce qui va arriver. C’est une grande responsabilité”, a-t-elle ajouté, couronne sur la tête.
Rolene Strauss, étudiante en quatrième année de médecine, rêve d’ouvrir une entreprise centrée sur la santé des femmes. Elle pratique le golf, le vélo, joue de la flûte, du piano et de la guitare, selon le comité d’organisation. Elle devrait se rendre prochainement au Honduras pour la construction d’une école qui portera le nom de Miss Honduras, Maria José Alvarado, et de sa sœur, Sofia Trinidad Alvarado. Les deux jeunes femmes ont été tuées par balles et leurs corps retrouvés à demi-enterrés sur les berges d’une rivière, fin novembre, le jour même où Maria devait partir à Londres pour participer au concours Miss Monde.
Quatre personnes ont depuis été interpellées dans cette affaire, dont le principal suspect, Plutarco Antonio Ruiz, qui n’est autre que le petit ami de Sofia Trinidad.
A Londres, la compétition rejoignait la ville où elle est née sous le nom de “concours bikini” en 1951, année où la Suédoise Kiki Haakansson avait été couronnée devant 25 autres participantes.
Le concours n’a pas dérogé aux règles du genre, avec moult danses et autres défilés donnant à chaque jeune femme l’occasion de se mettre en valeur en représentant son pays. Moulée dans une tenue de cowboy, Miss Etats-Unis s’est livrée à un exercice de danse endiablé, sur fond de musique aux accents country. Si la beauté était bien évidemment le critère de référence, les candidates devaient également présenter un projet caritatif.

Mardi 16 Décembre 2014

Lu 329 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés