Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Les supporters chinois de retour dans les stades


Le Championnat chinois de football a vu samedi ses supporters revenir dans les stades pour la première fois depuis la pandémie de coronavirus, de quoi rendre "très, très heureux" l'entraîneur français Bruno Génésio, malgré la défaite de son équipe, Pékin Guoan.
Jusqu'à 2.000 personnes ont été autorisées à assister à Suzhou (nord-est) au match entre Shanghai SIPG et Pékin Guoan (2-1), deux prétendants au titre.
"Je suis très, très heureux de les avoir revus et de les entendre de nouveau, ils ont fait beaucoup de bruit même si, malheureusement, ils n'étaient pas nombreux, mais ça fait plaisir de les revoir, de les entendre", a réagi Génésio, ancien entraîneur de l'Olympique lyonnais.
Le Brésilien Oscar, arrivé en Chine en 2017 pour 60 millions d'euros, s'est illustré avec une passe décisive sur l'égalisation et en marquant le but de la victoire 2-1 du SIPG.
"Je suis déçu pour eux qu'on n'ait pas pu les récompenser par une victoire, on aurait mérité", a regretté le coach du club pékinois, tout en concluant: "ça fait du bien de les voir et de les entendre de nouveau, on a besoin d'eux et le football a besoin des supporters".
Les instances du foot chinois ont décidé d'autoriser un nombre restreint de spectateurs lors de certains matches, dans le cadre d'une réouverture très progressive.
Les fans doivent toutefois se soumettre à des règles sanitaires strictes.
Les supporters de Pékin et du SIPG, transportés au stade en bus, ont dû se faire dépister au cours de la semaine et devaient se tenir à un mètre de distance.
D'après le règlement, les spectateurs doivent en principe porter des masques tout au long du match.
La Super League chinoise a été l'une des premières compétitions victime du coronavirus. Le championnat, qui devait débuter le 22 février, a finalement démarré le 25 juillet à huis clos.
Les joueurs des seize équipes sont isolés dans deux bulles sanitaires, l'une à Suzhou, près de Shanghai, et l'autre à Dalian, dans le nord-est du pays et le resteront jusqu'à fin septembre.

Lundi 24 Août 2020

Lu 601 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Tour d'Europe des stades Place au show

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Ligue Europa: Les favoris assurent

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS