Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Les services secrets algériens infiltrent-ils la Minurso ?


L’ Algérie ne désespère pas de continuer à instrumentaliser les rares « séparatistes de l’intérieur » acquis au Polisario, quitte à infiltrer le personnel de la Minurso, comme ce fut le cas avec Angelica, une fonctionnaire de la mission onusienne, malgré le devoir de neutralité qu’impose sa fonction. C’est en Afrique du Sud que l’affaire a été révélée. Et c’est l’ex-époux d’Angelica, un Indien vivant en Afrique du Sud, qui a divulgué les détails de cette machination orchestrée sous les ordres directs du général Said Chengriha, chef d’état-major de l’armée et homme fort du moment en Algérie. La fonctionnaire de la Minurso a formé une cellule d’espionnage qui fait la coordination entre le Polisario, dans les camps de Tindouf, et les séparatistes de l’intérieur, notamment ceux de Laâyoune. Angelica est aidée par sa sœur et, surtout, par le mari de cette dernière, un Mauritanien propriétaire d’une auberge dans la région de Marrakech, en plus d’une ancienne fonctionnaire de la Minurso dont le Maroc avait, par le passé, obtenu l’exclusion et la reconduction aux frontières. Agent des services secrets algériens, le ressortissant mauritanien vit avec sa femme (la sœur d’Angelica) à Lalla Takerkoust. Le couple espion avait vécu pendant deux années à Laâyoune, avant de s’installer près de Marrakech. C’est là où il reçoit les séparatistes de l’intérieur. Outre les renseignements échangés entre le Polisario et ses antennes de l’intérieur, la cellule se charge de remettre à ces dernières l’argent fourni par les renseignements algériens et de transmettre les informations aux généraux. 

A.E.K
Lundi 22 Mars 2021

Lu 313 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS