Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur à Dakhla

Préparatifs pour la tenue du Forum international Crans Montana du 12 au 14 mars prochain




​Le ministre délégué auprès  du ministre de l’Intérieur à Dakhla
Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Charki Draiss, est arrivé à Dakhla, dans l’après-midi du jeudi 19 février. Le ministre, qui était accompagné d’une importante délégation de son département, s’est rendu directement au campement installé pour l’accueil des participants aux travaux du Forum international Crans Montana, prévus à Dakhla, sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi, du 12 au 14 mars prochain.
Le ministre et les membres de sa délégation se sont rendu compte du degré d’avancement des travaux du camp et des installations prévues pour assurer le confort aux participants à ce grand évènement international. La délégation ministérielle a visité, également, le Palais des congrès qui accueillera les travaux de ce forum qui vise à travers le choix de la ville de Dakhla pour abriter ses travaux et dans le cadre du respect de la culture locale, à contribuer au développement économique, politique et social des populations. Le forum aspire aussi à contribuer à la formation et à la participation des élites locales à la gouvernance démocratique de leur région afin de réaliser l’essor économique et social répondant aux attentes des habitants de cette région.
Dans un communiqué publié sur son site électronique, l’organisation qui a souligné l’importance que revêt la session de Dakhla, a indiqué que l’ensemble des responsables africains et d’autres pays du monde ne peuvent que saluer cette initiative, insistant sur le fait que cet évènement vise à faire découvrir les potentialités d’une région peu connue et à aider au développement de ses habitants. Du fait des retombées positives tant sur le plan économique que sur le développement  qu’il aura dans la région qui est un portail ouvert sur l’Afrique subsaharienne, le Forum Crans Montana contribuera, sans nul doute, à consolider la sécurité et la stabilité de toutes les provinces du Sud. Il ouvrira de nouveaux horizons prometteurs pour développer l’esprit de cohabitation et renforcer l’unité des peuples du continent.  C’est ainsi, indique le communiqué, que le Club de l’Afrique atlantique qui veut renforcer le développement et l’intégration régionale  va être lancé à Dakhla parallèlement au 30ème Forum de Crans Montana le 12 mars.
Le Club représente une communauté internationale exclusive et de haut niveau, composée de décideurs du monde des affaires, de la politique et des gouvernements engagés en faveur de l’Afrique”, indique-t-on. Ses membres “sont attachés à s’impliquer dans le soutien au développement économique et social, plus particulièrement de la façade atlantique du continent africain en lui procurant les meilleures opportunités de développement et d’intégration régionale”. Le Club de l’Afrique atlantique se réunira régulièrement, chaque année au Maroc, mais aussi à l’étranger, précise-t-on du côté de Genève. Ces rencontres se dérouleront sous la forme de sessions d’échanges, d’information et de concertation afin de réunir toutes les parties prenantes et de sensibiliser les interlocuteurs potentiels de la région.
Notons que la thématique choisie pour la rencontre de Dakhla s’inscrit dans le cadre de la dynamique marocaine en faveur de la coopération Sud-Sud pour une solidarité agissante à l’égard de l’Afrique subsaharienne. Les participants au Forum de Dakhla vont échanger autour de sujets importants tels que “Renforcer le développement économique de l’Afrique”, “La gestion des ressources naturelles en Afrique”, “Les télécommunications et les TICS”, “Les nouveaux leaders du futur” et enfin “La femme africaine”. De quoi renforcer l’image de ce forum annuel devenu, au fil des ans, un événement marqué dans l’agenda des dirigeants d’entreprises et des officiels de haut niveau.
Le ministre et sa délégation ont, par ailleurs, effectué une visite de courtoisie  au camp abritant les participantes à la manifestation sportive et solidaire ’’La Saharienne 2015’’. 
Charki Draiss s’est envolée, par la suite, en compagnie du wali de la région, du gouverneur de la province d’Aouessred et des responsables locaux des différents services de sécurité, pour le point frontalier de Gargarate où il a présidé une réunion destinée à l’étude des opérations de transit à travers ce point. La visite du ministre s’inscrit dans le cadre des efforts visant à assurer la sécurité des frontières du Royaume et son engagement dans la stratégie internationale de lutte contre le terrorisme. La visite du ministre qu’accompagnait une commission sécuritaire centrale  de haut niveau ainsi que des personnalités militaires, visait également à contrer les tentatives d’infiltration de groupes et d’éléments extrémistes. 
Par ailleurs et vu l’importance de la situation stratégique de ce point frontalier, les autorités ont programmé son réaménagement et son extension pour qu’il soit conforme aux normes internationales notamment dans le domaine du transit. 

A.E.K
Mardi 24 Février 2015

Lu 461 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés