Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le cancer du poumon plus meurtrier que le cancer du sein chez les femmes




​Le cancer du poumon plus meurtrier que le cancer du sein chez les femmes
Le cancer du poumon est devenu la première cause de mortalité par cancer chez les femmes dans les pays développés en raison de l'augmentation du tabagisme féminin, selon des nouvelles statistiques de l'American Cancer Society (ACS) publiées récemment.
Jusqu'alors le cancer du sein était la première cause de décès par cancer chez les femmes dans les pays riches, précisent les auteurs de ce rapport produit par l'ACS en collaboration avec l'Agence internationale de recherche sur le cancer (IARC).
Cette progression du cancer du poumon reflète "une nette augmentation de la consommation de tabac" chez les femmes qui s'est produite plus tardivement que chez les hommes. Chez ces derniers, ce cancer est la première cause de mortalité par cancer depuis plusieurs décennies, que ce soit dans les pays développés ou en développement.
Dans les pays les moins développés, le cancer du sein demeure la première cause de décès des femmes par cancer, selon cette étude basée sur des statistiques de 2012.
Le cancer représente désormais un énorme fardeau sur la société dans les pays développés comme en développement. La fréquence de la maladie augmente en raison à la fois d'un vieillissement de la population avec l'allongement de la vie et de l'augmentation de facteurs de risques liés à la croissance économique et à l'urbanisation, comme le tabagisme, l'excès de poids et le sédentarisme.
Selon ce rapport, 14,1 millions nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués dans le monde en 2012 ainsi que 8,2 millions de décès ayant résulté de cette maladie.
Dans les pays les moins développés, les cancers du poumon et du sein sont les plus fréquents et les principales causes de mortalité par cancer chez les hommes et les femmes respectivement. Dans les pays les plus riches, les cancers de la prostate et du sein sont les plus fréquemment diagnostiqués tandis que celui du poumon est la première cause de décès par cancer chez les hommes et les femmes.
Le cancer colorectal est également devenu une cause fréquente de mortalité par cancer dans les pays développés et en développement.
Les auteurs de ce rapport relèvent que les cancers du sein, du poumon et colorectal sont en augmentation dans de nombreux pays en transition économique, ainsi que les cancers liés à une infection, dont ceux du foie, de l'estomac et du col de l'utérus.
"Une partie importante de ces cancers peuvent être évités par des mesures existantes comme des mesures antitabac, la vaccination (foie et col de l'utérus), le dépistage précoce et par l'encouragement à faire de l'exercice physique et à adopter un régime alimentaire sain", écrivent ces chercheurs.
Ils soulignent aussi la nécessité de faire plus de recherches pour identifier les causes de plusieurs cancers comme celui de la prostate et du sang.
Les auteurs notent enfin que des cancers qui étaient rares dans les pays en développement sont de plus en plus fréquents alors qu'ils adoptent un style de vie occidental.

Mercredi 11 Février 2015

Lu 196 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif