Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le Forum pour le développement, les droits et devoirs du citoyen élit son bureau régional

L’ONG regroupe d’éminents professeurs et des personnalités du monde des affaires et de la politique




​Le Forum pour le développement, les droits et devoirs du citoyen élit son bureau régional
Le Forum pour le développement, les droits et devoirs du citoyen fondé en 2014 et présidé par l’homme d’affaires Abdel Hadi Alami, regroupe d’éminents professeurs et des personnalités du monde des affaires et de la politique. Une délégation comprenant des membres du bureau directeur du forum et dirigée par le professeur Takioullah Maoulainine de la Faculté Mohammed V de Rabat, ex-parlementaire et vice-président du forum, a tenu une réunion avec les acteurs associatifs de la région Oued Eddahab-Lagouira.
Lors de cette rencontre, un exposé a été présenté relatif à la situation du Maroc et les défis qu’il doit relever concernant l’affaire du Sahara marocain, les obstacles du développement des provinces du Sud et les moyens de les surmonter. Dans son intervention, l’ancien ministre, Kamil Ragaye, membre du bureau exécutif du forum, a donné des explications sur cette institution nouvellement créée que représente le forum, visant à contribuer au développement du travail associatif et de la diplomatie parallèle  dans notre pays, afin d’aider les responsables et les décideurs à accomplir leurs missions dans de meilleures conditions. Le secrétaire général du Forum, le professeur Mohamed Rachad a, quant à lui, donné un aperçu  sur le forum, les circonstances de sa création et l’approche qu’il a tracée pour parachever ses structures sur le plan national. C’est dans cette perspective, a-t-il ajouté, que les membres du bureau exécutif du forum se retrouvent à Dakhla pour superviser la désignation des membres du bureau local du forum, après avoir assisté à la création de 15 bureaux locaux dans les différentes régions du Royaume.
Des débats ont suivi la désignation des membres du bureau et auxquels ont participé de nombreux acteurs associatifs. Ces débats ont mis en exergue les déficits que connaît la région dans les secteurs de la santé, de l’enseignement, l’insertion des ralliés et les problèmes de la pêche maritime.
Les membres du bureau exécutif ont pris l’engagement de porter ces doléances devant les responsables et les membres du gouvernement afin que des solutions leur soient trouvées.  

A.E.K
Mardi 24 Février 2015

Lu 481 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés