Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le Ballon d'Or non attribué en 2020


​Le Ballon d'Or non attribué en 2020
Le Ballon d'Or, récompense individuelle la plus prestigieuse du football, ne sera pas attribué en 2020 à cause d'une saison bouleversée par la pandémie de Covid-19, a annoncé lundi l'hebdomadaire France Football qui le décerne. "Pour la première fois depuis 1956, le Ballon d'Or va faire une pause. Il n'y aura pas d'édition 2020, car il s'avère, après réflexion, que toutes les conditions ne sont pas réunies. Nous pensons qu'une année aussi singulière ne peut -ni ne doit- être traitée comme une année ordinaire", affirme le rédacteur en chef de la revue, Pascal Ferré, dans un communiqué.
L'Argentin Lionel Messi et l'Américaine Megan Rapinoe, sacrés en 2019, n'auront donc pas de successeur cette année.
Les trophées Kopa, sacrant le meilleur jeune de moins de 21 ans (décerné en 2019 au Néerlandais Matthijs de Ligt), et Yachine, récompensant le meilleur gardien (remporté en 2019 par le Brésilien Alisson Becker), ne seront pas non plus attribués.
France Football justifie cette décision par "l'équité qui prévaut pour ce titre honorifique (qui) ne pourrait être préservée, notamment au niveau statistique et également de la préparation puisque tous les aspirants à la récompense ne pourraient pas être logés à la même enseigne".
La pandémie de Covid-19 a forcé tous les grands championnats de football à s'arrêter pendant plusieurs mois, et entraîné le report à 2021 de l'Euro-2020.
Certains championnats ont repris à huis clos, comme en Allemagne, Espagne, Angleterre ou Italie, d'autres comme la Ligue 1 française ou la quasi-totalité des championnats féminins ont eux été définitivement stoppés.
En Europe, la Ligue des champions et la Ligue Europa doivent elles reprendre en août avec des huitièmes de finale à huis clos puis un tournoi final à huit ("Final 8") sans matches aller-retour à Lisbonne.
"Nous ne souhaitions pas apposer au palmarès une astérisque indélébile du style +trophée remporté dans des circonstances exceptionnelles dues à la crise sanitaire du Covid-19+. Nous préférerons toujours une petite entorse (à notre histoire) à une grosse cicatrice", argumente France Football.
Le magazine désignera à la place un onze idéal des meilleurs joueurs de tous les temps, après un vote du jury habituel du Ballon d'Or.

Mercredi 22 Juillet 2020

Lu 658 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Octobre 2021 - 19:21 L’EN féminine surclasse l’Atletico Madrid

Mardi 26 Octobre 2021 - 19:20 ​Une coupe de football pour la paix au Panama

Mardi 26 Octobre 2021 - 19:19 Le trophée de la CAN fait escale au Maroc

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS