Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La FDT plaide pour des réformes structurelles garantissant la justice fiscale




​La FDT plaide pour des réformes  structurelles garantissant la  justice fiscale
La Fédération démocratique du travail (FDT) a appelé à l'adoption de réformes  structurelles en vue de parvenir à une justice fiscale à même de garantir que tout le monde participe de manière  solidaire et équitable au soutien et au renforcement de l'économie nationale parallèlement à la protection sociale des groupes vulnérables.
Dans un communiqué rendu public suite à la réunion de son Bureau exécutif, la FDT a également appelé à soutenir les secteurs sociaux, principalement l'éducation et la santé, et à les renforcer tout en préservant l'emploi dans la future loi de Finances rectificative de manière à réduire l'impact de la crise sanitaire du Covid-19 sur les chômeurs et les personnes sans revenus et à soutenir la demande intérieure.
Cette centrale syndicale a, en outre,  salué les efforts consentis par les autorités publiques et par le personnel de la santé qui sont en première ligne dans la lutte contre la pandémie, ainsi que les sacrifices consentis par les enseignants et le personnel des autres secteurs publics qui ont continué à offrir leurs services dans ces conditions difficiles.
Ce qui préoccupe également la FDT dans cette conjoncture, c'est la sécurité des travailleurs, en particulier dans le secteur privé. Elle demande donc à ce que tous les moyens de prévention leur soient fournis à l'occasion de leur retour à leurs activités professionnelles et appelle, par la même occasion, à sanctionner tous ceux qui ne respecteraient pas les mesures de sécurité, les dispositions du Code du travail et les droits des travailleurs.
Concernant le dialogue social, la FDT a appelé le gouvernement à ouvrir des dialogues sectoriels urgents, en particulier dans le secteur public, de manière à associer les représentants syndicaux à la préparation des plans destinés à assurer le succès de la phase de l’après confinement sanitaire et le retour des services publics à leur rythme de travail habituel et normal.
Il convient de préciser, en outre, qu’au début de cette réunion, le secrétaire général de la FDT, Abdelhamid Fatihi, a présenté un exposé dans lequel il a évoqué le contexte général actuel marqué par les répercussions de la pandémie de Covid-19 surtout sur les plans économique et social, soulignant que cette crise sanitaire a mis à nu les politiques gouvernementales et l'ampleur des déficits sociaux ainsi que l'étendue de la précarité et de la pauvreté malgré les efforts considérables déployés par l'Etat pour réduire ces carences.
Il a également présenté les scénarios possibles de l'après-Covid-19, affirmant que « l’une des constantes de tous ces scénarios est la crise économique sans précédent et les moyens pour la surmonter avec le moins de dégâts possibles et d'une manière qui renforce la confiance du peuple marocain et de la classe ouvrière,en particulier, dans les institutions de notre pays ».
Au début de cette réunion, les membres du Bureau central de la FDT ont récité la Fatiha à la mémoire de Si Abderrahmane El Youssoufi «quele peuple marocain et le mouvement progressiste regrettent», décédé le 29 mai dernier à Casablanca.

T.M
Samedi 6 Juin 2020

Lu 4341 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif