Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L’INDH s’investit dans la formation à distance à Khénifra



Des sessions de formation à distance, visant à développer les capacités des acteurs locaux en matière de planification et de mise en œuvre de projets et programmes sectoriels de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), ont été organisées récemment dans la province de Khénifra.
Ces formations s'inscrivent dans le cadre de l'activation de l'accord de partenariat conclu entre le Comité provincial de développement humain à Khénifra, le Conseil provincial de Khénifra, l'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC) et l'Agence allemande de coopération internationale (GIZ).
Ces sessions de formation à distance s’inscrivent, de même, dans le cadre des ateliers de formation initiés en faveur des membres du Comité provincial de l'emploi et du Comité provincial de développement économique.
Ces ateliers ambitionnent d’apporter plus de précisions sur les mécanismes et les étapes du diagnostic sectoriel et de permettre aux acteurs locaux de se familiariser avec les différents aspects de cette opération, ainsi que de finaliser le travail réalisé par la commission émanant du Comité provincial de l'emploi qui travaille sur le secteur de l'écotourisme de la région.
D'autre part, ces cours permettent à ces acteurs d’acquérir les compétences nécessaires relatives aux mécanismes de diagnostic liés à la préparation des orientations stratégiques et des plans d’action de l’INDH, ainsi que ceux associés à l'identification et au développement de chaînes de valeur, outre des méthodes et des mécanismes de suivi et d'évaluation des étapes du diagnostic sectoriel.
Dans une déclaration à la MAP, le chef de la DAS au sein de la préfecture de la province de Khénifra, Mohamed Ziani, a souligné que le but de ces sessions de formation est de fournir aux acteurs locaux les outils pédagogiques et les techniques appropriées relatifs aux procédures de mise en œuvre des projets s'inscrivant dans le cadre de l'INDH.
Le bilan de ces sessions a été positif en ce sens que d'importantes activités ont été réalisées par ces acteurs et qui répondent aux exigences et aux besoins des porteurs de projets et d'autres acteurs à travers un diagnostic précis des difficultés rencontrées lors de la mise en œuvre des projets de l’INDH au niveau local, s’est félicité Mohamed Ziani.
La province de Khénifra a réalisé d’importants progrès dans le cadre de la mise en place d’un système institutionnel et d’outils de travail dédiés au diagnostic sectoriel, tout en focalisant son action sur l’insertion des jeunes en tant que catégorie ciblée par la troisième phase de l'INDH.

Vendredi 29 Mai 2020

Lu 513 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Juin 2021 - 22:46 Le gazoduc maroco-nigérian sur la bonne voie




Flux RSS