Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Insolite




​Insolite
Espion

Une retraitée russe a coupé la corde d'un homme descendu en rappel du toit de l'immeuble pour espionner sa compagne par la fenêtre du 8e étage, a indiqué lundi la police de Vyborg (nord-ouest de la Russie).
L'homme âgé de 32 ans, qui agissait par jalousie, a été hospitalisé dans un état grave après sa chute, a déclaré la police dans un communiqué.
Pratiquant l'alpinisme, l'homme avait utilisé son équipement pour descendre en rappel du haut de cet immeuble de neuf niveaux, soupçonnant que sa compagne, la mère de sa fille de 3 ans, le trompait.
Mais la retraitée de 66 ans qui habitait à l'étage au-dessus, apercevant l'intrus, l'a d'abord menacé de couper la corde, et n'obtenant pas de réaction a mis sa menace à exécution. 
La retraitée a ensuite elle-même été hospitalisée pour une crise d'hypertension, selon la police qui prévoit d'ouvrir une enquête criminelle pour tentative d'homicide.

​Insolite
Gourmets

Cinq hommes japonais sont tombés malades en fin de semaine passée après avoir mangé du "fugu", un mets prisé mais risqué lorsque les parties toxiques de ce poisson-globe sont ingérées.
Ces quadragénaires et quinquagénaires se sont trouvés mal samedi, au lendemain d'un dîner dans un restaurant appelé "Sekishin" dans la ville de Wakayama (ouest), selon une responsable de la municipalité.
"Ils ont pris un menu spécial qui comprenait le foie de fugu, une partie jugée toxique", a-t-elle dit à l'AFP.
Ces cinq hommes ont éprouvé tôt le lendemain des difficultés respiratoires et ont eu des vomissements, selon la même source.
Suite à ce cas, la ville a ordonné la fermeture de l'établissement pendant cinq jours à partir de dimanche.
Ce restaurant est de ceux qui servent discrètement les parties toxiques (foie, ovaires et peau), normalement interdites, à la demande de certains clients en quête de sensations fortes, selon les médias locaux.
Le fugu contient un poison qui peut s'avérer mortel. Les connaisseurs disent cependant que le picotement provoqué sur les lèvres constitue un des attraits de ce poisson qui, lorsqu'il est débarrassé de ses parties dangereuses, peut être consommé cru (sashimi) ou cuit selon différentes préparations.
En décembre 2011, un restaurant, alors deux étoiles au guide Michelin, du quartier chic de Ginza avait perdu sa licence pour avoir servi un foie de fugu à un client qui en réclamait.
Chaque année, plusieurs personnes au Japon sont hospitalisées après avoir mangé de ce poisson-globe dont la découpe exige au moins cinq années d'apprentissage et l'obtention d'une difficile licence.
La réglementation stricte encadrant la commercialisation du fugu explique cependant le nombre relativement faible d'accidents mortels. 

Mardi 10 Mars 2015

Lu 75 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Septembre 2020 - 17:55 Oubliez les boissons gazeuses !

Dimanche 13 Septembre 2020 - 18:00 Des mammouths sous l’aéroport de Mexico