Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Formation des nouveaux cadres administratifs de l’Education nationale à Midelt




Une session de formation à distance au profit des directeurs des établissements d’enseignement et des nouveaux cadres administratifs de l’éducation nationale dans la province de Midelt a été organisée jeudi par la Direction provinciale de l’éducation nationale.
Cette rencontre, qui a connu la participation de plusieurs cadres pédagogiques et administratifs, avait pour thème "Le renforcement des capacités de gestion des directeurs des établissements d’enseignement", selon la Direction provinciale de l’éducation nationale à Midelt.
Encadrée par des responsables de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Drâa-Tafilalet, cette session de formation intervient dans le cadre de la mise en œuvre du programme de la Direction provinciale dédié à la formation continue en tant que pilier de l’amélioration de l’efficience de l’action éducative, ajoute la même source.
Elle est motivée par l’engagement collectif de l’ensemble des intervenants pédagogiques concernés par les exposés des rentrées scolaires 2018-2019 et 2019-2020, axés sur la mise en application d’une stratégie claire visant la mobilisation de tous les acteurs concernés autour de la réforme du système de l’éducation.
La même source a relevé que cette réforme passe par l’amélioration des résultats scolaires et de la qualité des curricula, le soutien et l’accompagnement scolaires, ainsi que l’utilisation des structures et mécanismes nécessaires aux établissements scolaires et la dynamisation du rôle de la vie scolaire.
Intervenant à cette occasion, le chef de la division des affaires éducatives à l’AREF de Drâa-Tafilalet, Addi Ramchoune, a mis l’accent sur les résultats importants de la réforme éducative, notamment en termes de généralisation de l’enseignement, de sa structuration et de sa régulation.
Il a relevé les résultats probants obtenus au niveau aussi de la qualification des ressources humaines et de l'appui à la décentralisation et à la déconcentration, plaidant pour le renforcement de la place de la vie scolaire, afin de permettre aux établissements d’enseignement d’assumer pleinement leur rôle dans cette réforme.
Pour sa part, le chef de la division des ressources humaines à l’AREF de Drâa-Tafilalet, El Hassan Amri, a présenté un exposé axé sur la consécration des valeurs de bonne gouvernance dans les établissements scolaires.
Il a souligné que le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s’emploie à mettre en œuvre sa vision stratégique de réforme du système de l’éducation et du chantier de la régionalisation avancée, en se basant surtout sur la bonne gouvernance, ainsi que la rationalisation et la moralisation des pratiques de gestion. 

Lundi 1 Juin 2020

Lu 1079 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif