Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​DHJ-Raja aura bel et bien lieu ce soir

A cause du Covid, WST-KAC et MAS-ASS décalés à mercredi




​DHJ-Raja aura bel et bien lieu ce soir
Comme prévu, l’appel qui fut interjeté par le DHJ n’a pas abouti. La Commission d’appel relevant de la Fédération Royale marocaine de football n’a fait que confirmer la décision rendue il y a quelques jours par la Commission centrale de discipline, consistant à faire jouer le match DHJ-Raja, rencontre qui aura lieu, en fin de compte, ce lundi à 20 heures au stade El Abdi à El Jadida avec au sifflet Samir El Guezzaz qui sera secondé par les deux Hicham, Aït Abou et Mami. Alors qu’ à la VAR, la tâche a été confiée à Hamza Fareq assisté par Yassine Kobba.
Fin donc d’un long feuilleton, navet d’ailleurs, qui n’a que trop duré. Le DHJ a plaidé sa cause, en se basant sur le fait que conformément au calendrier de compétition établi par la commission de programmation de la LNFP (Ligue nationale de football professionnel), l’équipe s’était présentée le 7 janvier au stade pour disputer le match. Une fois les formalités accomplies indiquant l’absence de l’adversaire, le DHJ comptait être déclaré vainqueur par forfait et le Raja délesté d’un point et sommé de s’acquitter d’une amende de 10.000 dirhams.
Pour le Raja, il a basé sa défense sur les articles 16 et 21  du règlement des compétitions de la FRMF.  Selon l’article 21 se rapportant aux dispositions applicables aux matches de rattrapage des équipes disputant une compétition internationale, le Raja a le droit de demander l’ajournement de son match contre le DHJ vu qu’il a affronté moins de 72 heures auparavant, le 4 janvier au stade Mustapha Tchakir à Blida, le Mouloudia d’Alger pour le compte des quarts de finale aller de la Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions. Et qu’au cas où il aurait joué le DHJ en championnat, le Raja aurait disposé de moins de 72 heures avant de rencontrer à Tizi Ouezzou, le 10 dudit mois, l’équipe algérienne de la Jeunesse Sportive de Kabylie, match comptant pour la phase de groupes de la Ligue africaine des clubs champions. L’article 21 stipule ainsi que «si le match inter-club a lieu à l’étranger, le match de rattrapage est programmé 3 jours francs au moins après la date du match inter-club. Pour des nécessités de programmation, les matches susceptibles d’être reportés peuvent être avancés dans le respect des délais précités». Le Raja s’est également s’appuyé sur l’article 16 somme toute des plus clairs, définissant la participation des clubs marocains aux compétitions continentales ou régionales. Et la Coupe arabe Mohammed VI fait partie, bien entendu, des compétitions régionales, ce qui lui confère son caractère officiel.
Fin de l’histoire et place au jeu, à huis clos, avec ce choc DHJ-Raja qui intervient après un peu plus de quatre mois d’interruption à cause de la pandémie du nouveau coronavirus. Pour ce match de mise à jour comptant pour la 9ème manche, chaque protagoniste n’aura d’yeux que pour la victoire en vue de soigner son classement et d’aborder la reprise sur une bonne note.
Le deuxième match de mise à jour (19è j) programmé lundi à 22 heures opposera le HUSA au RBM au Grand stade d’Agadir. Une explication entre deux mal barrés en quête de points pour fuir le bas du tableau. Si les carottes semblent cuites pour les Mellalis, bon derniers avec à peine huit unités au compteur, pour les Gadiris, secouer le cocotier passe par le match de ce soir face à un adversaire qui, sur le papier, est largement à leur portée.
A rappeler qu’avant la reprise du championnat, prévue les 10 et 11 août, la mise à jour se poursuivra avec la programmation de huit rencontres avec ce mardi le choc WAC-MCO (19è j) à 22 heures au Complexe sportif Mohammed V.
Il y a lieu de signaler également que pour ce qui est de la Botola 2, le match MAS-ASS reporté jusqu’à mercredi prochain à 17 heures aura lieu au complexe de Fès. Cette rencontre a été ajournée après la déclaration de quelques cas positifs au Covid au sein du club fassi, tout comme l’équipe kénitrie du KAC dont un de ses joueurs a contracté le virus. Et c’est pour cette raison que le match WST-KAC a été décalé au 29 courant à 17 heures au stade municipal de Témara.   

​Salaheddine Hamani suspendu deux ans pour dopage

Le Comité de discipline relevant de l’Organisation régionale antidopage (ORAD) Afrique Zone I a décidé de suspendre le joueur du Moghreb Athletic Tétouan (MAT), Salaheddine Hamani, pour une durée de deux ans pour consommation de substances prohibées, a annoncé vendredi la Fédération Royale marocaine de football (FRMF).
Le joueur sera suspendu pour une durée de deux ans de toute activité sportive et de toute compétition ou manifestation sportive régionale ou internationale pour violation des règles antidopage de l’Agence mondiale antidopage et la consommation de substances prohibées, a indiqué la FRMF dans un communiqué publié sur son site internet.
La consommation de substances prohibées a été confirmée lors d’un contrôle antidopage effectué le 2 décembre 2019, a souligné la FRMF.
Le joueur a signé en décembre 2018 un contrat avec le MAT pour une durée de deux ans, après avoir quitté son ancien club du Chabab Tadla.

Mohamed Bouarab
Lundi 27 Juillet 2020

Lu 1088 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif