Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Contre le rhume, l’Université d’Oxford prescrit le miel




Des chercheurs de l’Université d’Oxford ont passé en revue plus de 1.300 dossiers de patients et 14 essais cliniques sur l’efficacité du miel comme traitement des symptômes d’infection des voies respiratoires supérieures (IVRS), tels que la toux, le mal de gorge ou le rhume, chez des patients de tous âges et dans n’importe quel contexte. Ils sont arrivés à la conclusion que le miel était plus efficace pour les traiter que les antibiotiques ou les médicaments en vente libre tels que les antitussifs, les antihistaminiques et les analgésiques.
«Lorsque les cliniciens souhaitent prescrire un produit contre les IVRS, nous recommandons le miel comme alternative aux antibiotiques. Il est plus efficace et moins nocif que les alternatives de soins habituelles et évite de causer des dommages par la résistance aux antimicrobiens », ont écrit les chercheurs dans l’étude, qui a été publiée dans la revue BMJ Evidence-Based Medicine.
L’équipe a découvert que le miel était en moyenne 36% plus efficace pour réduire la fréquence de la toux que les médicaments courants et qu’il réduisait la gravité de la toux de 44% que les autres traitements. Ils ont également découvert qu’il réduit jusqu’à deux jours le temps nécessaire pour se remettre des symptômes. «Le miel a été associé à une réduction significativement plus importante du score combiné des symptômes, de la fréquence et de la gravité de la toux, ont poursuivi les auteurs de l’étude. Le miel était supérieur aux soins habituels pour l’amélioration des symptômes des IVRS. Il constitue une alternative largement disponible et bon marché aux antibiotiques. 
Les IVRS sont le motif le plus fréquent de prescription d’antibiotiques. Comme la majorité des IVRS sont d’origine virale, la prescription d’antibiotiques est à la fois inefficace et inappropriée».
Il y a deux ans, des experts du National Institute for Health and Care Excellence (NICE) au Royaume-Uni ont rédigé une directive qui conseillait aux médecins généralistes de recommander le miel, les remèdes à base de plantes et les médicaments contre la toux comme traitement de première intention pour une toux aiguë.

Jeudi 27 Août 2020

Lu 1096 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.