Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Zakya Daoud présente à Rabat son dernier roman “Les Aït Chéris”




Zakya Daoud a présenté, jeudi soir à Rabat, son dernier roman "Les Aït Chéris", paru aux éditions Sirocco et qui raconte les histoires de plusieurs couples franco-marocains dont les destins nourrissent les "espoirs de la mixité" lors de quinze années "cruciales" dans la construction du Maroc.
Dans une déclaration à la MAP en marge de cette présentation, Mme Daoud a expliqué que ce livre, sorti en janvier dernier, raconte l'histoire de couples mixtes au début de l'indépendance, relevant que le roman fait ressortir différentes facettes de couples franco-marocains, qui tantôt s'engagent, tantôt se désistent, ainsi que leur rapport à la politique qui oscille entre désintérêt et implication.
Les faits narrés dans le roman retracent le vécu de personnes "que j'ai côtoyées durant les années post-indépendance", a-t-elle indiqué, précisant que ce retour en arrière n'"a pas été facile".
Ce retour en arrière était, toutefois, nécessaire puisqu'il s'agit d'une période fondatrice où "tout ce qui fait le Maroc actuel s'est décidé" tant au niveau de la politique d'enseignement, de la politique économique que de la politique politicienne.
Les 230 pages du roman racontent notamment l'histoire de Marie et Hocine, un couple, qui après s'être rencontré à l'Université en France, décide de s'installer au Maroc où Marie commence à vivre "dans la légèreté des choses", entourée d'autres "Aït Chéris" ou couples mixtes.
Des hommes comme Hocine, nationaliste, militent pour des transformations sociales, économiques et politiques, "tandis que d'autres choisissent l'attente, la compromission voire la trahison de leurs idéaux", lit-on dans la couverture du livre qui nous décrit des "visions de l'avenir qui s'affrontent".
Zakya Daoud, qui se définit toujours comme journaliste en dépit de son abondante production littéraire, est l'auteure d'un florilège d'ouvrages dont notamment "La marginalité au Maghreb" (1993), "Marocains des deux rives" (1997), "Gibraltar croisée de mondes" (2002), "Zaynab, reine de Marrakech" (2004) et "Les petits enfants de Zaynab" (2008).

 

Samedi 10 Novembre 2018

Lu 214 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés