Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Visite Royale en Côte d’Ivoire : S.M le Roi participera aux travaux du 5ème Sommet UE-UA




Visite Royale en Côte d’Ivoire : S.M le Roi participera aux travaux du 5ème Sommet UE-UA
Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné de S.A.R le Prince Moulay Rachid et de S.A le Prince Moulay Ismail, est arrivé dimanche après-midi à Abidjan pour une visite de travail et d’amitié en Côte d'Ivoire au cours de laquelle le Souverain participera également aux travaux du 5ème Sommet Union africaine-Union européenne, qui se tiendra les 29 et 30 novembre au Sofitel-Hôtel Ivoire de la capitale économique ivoirienne.
A sa descente d'avion à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, le Souverain a été notamment accueilli par le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, qui était accompagné de la première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Claudine Ouattara.
Après une brève pause au Salon d'honneur de l'aéroport, le cortège des deux chefs d’Etat s'est dirigé vers le lieu de résidence du Souverain à Abidjan.
Dans une déclaration à la presse, le vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan s’est dit «très heureux» de la visite Royale, affirmant que le Souverain et le président Ouattara oeuvrent à porter au «pinacle» les relations entre les deux pays.
«Le président Ouattara oeuvre avec S.M le Roi Mohammed VI pour que les relations entre les deux pays soient portées au pinacle», a-t-il affirmé en ajoutant : «C’est toujours un grand plaisir d’accueillir S.M le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, en Côte d’Ivoire, vu la qualité des relations existant entre nos deux pays ».
Pour sa part, Ally Coulibaly, ministre de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur, a déclaré que la Côte d'Ivoire et le Maroc sont deux grandes nations qui entretiennent des relations exceptionnelles, et «la présence aujourd'hui de S.M le Roi Mohammed VI à Abidjan donne un éclat particulier au Sommet Union africaine-Union européenne ».
Il a également souligné que les deux pays frères ont réussi à mettre en place un partenariat exceptionnel qui confirme l'ancrage du Royaume en Afrique.
«C'est un exemple pour le monde entier et pour l'Afrique qu'un partenariat Sud-Sud peut fonctionner», a poursuivi le ministre ivoirien, formant le voeu de voir d'autres pays suivre l'exemple de ce partenariat réussi.
C'est un partenariat gagnant-gagnant qui est appelé à se renforcer au bénéfice des deux nations et des deux peuples frères, a-t-il conclu.
Quant à Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, il a précisé que les relations entre le Maroc et la Côte d'Ivoire sont «singulières» avec des fondements historiques solides, des liens humains et religieux particuliers, et une coopération économique des plus fructueuses.
Au cours des dernières années, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a donné une forte impulsion à ces relations, à travers notamment les multiples visites que le Souverain a effectuées dans ce pays frère, a-t-il dit.
Le chef de la diplomatie marocaine qui a rappelé également la visite officielle du président ivoirien Alassane Dramane Ouattara en 2015 au Maroc, a relevé que ces visites ont permis de renforcer les relations bilatérales, de donner un contenu fort et concret au partenariat entre les deux pays, et de lancer des projets qui sont aujourd'hui la fierté de l'Afrique et constituent un modèle de coopération Sud-Sud.
A l’occasion de ces déplacements Royaux «des dizaines d'accords ont été signés, des accords inter-gouvernementaux mais également des accords entre opérateurs économiques», a-t-il poursuivi, notant qu’un groupe d'impulsion économique a été mis en place.
Abordant l’actuelle visite de SM. le Roi, Nasser Bourita a souligné qu’elle sera l'occasion de faire le suivi des projets lancés au cours des précédents déplacements Royaux et d’imprimer une impulsion encore plus forte à cette relation et de poursuivre la tradition de concertation entre S.M le Roi et son frère le président Ouattara sur les questions régionales et internationales.
«Le Maroc et la Côte d’Ivoire sont des pays qui pèsent sur la scène africaine. Des pays qui ont leur crédibilité et qui ont une implication toujours constructive pour faire avancer l'agenda africain en terme de paix, de stabilité et de développement», a-t-il conclu.

Un partenariat économique à la mesure des liens politiques

Dans le cadre des relations maroco-ivoiriennes, la coopération économique, dense et mutuellement profitable, se veut naturellement un corolaire logique des liens politiques et diplomatiques d'exception que les deux pays ont de tout temps su entretenir.
Hissées au rang de l’excellence, les relations entre les deux pays ont enregistré ces dernières années un élan des plus considérables.
Ils ont ainsi pris un trend ascendant au fil des ans, notamment depuis 2009, date marquée par une amélioration substantielle des échanges commerciaux tant en volume qu’en valeur.
En 2015, la trajectoire ascendante a repris de plus belle, permettant au Maroc de se positionner en tête du peloton des investisseurs étrangers en Côte d’Ivoire, avec environ 22 % du total des investissements agréés. Tout un symbole.
En progression continue, ces chiffres sont la résultante de la dynamique imprimée aux relations économiques bilatérales par les visites successives de S.M le Roi Mohammed VI en terre ivoirienne, dont la dernière remonte au mois de février dernier, marquées par la conclusion de plusieurs accords de coopération dans des domaines aussi variés que les transports, les finances, les TIC, les BTP, les mines, le tourisme, l’agriculture, le commerce, pour ne citer que ceux-ci.
L’année 2016 n’a point dérogé à la règle. Elle a, en effet, connu l’arrivée en Côte d’Ivoire de nouveaux investisseurs marocains privés, dans des secteurs à forte valeur ajoutée et dont le Maroc dispose d’une expérience avérée. Il s’agit, à tire d’exemple, du domaine pharmaceutique. D’autres structures marocaines opérant dans les télécoms et les assurances y ont jeté l’ancre également.
Aussi et surtout, cette année a été marquée par la levée de fonds pour l’achèvement du projet de sauvegarde et de valorisation de la Baie de Cocody, fleuron de la coopération économique maroco-ivoirienne. Une table ronde de bailleurs de fonds arabes, tenue en juillet 2016 à Abidjan sous l’impulsion du Maroc, a permis de lever la somme astronomique de quelque 450 millions de dollars USD.
Il est à de rappeler également que les deux pays avaient procédé, lors de la visite de SM le Roi en 2015, à la mise sur place du groupe d’impulsion économique maroco-ivoirien, une structure qui s’assigne pour mission de promouvoir le partenariat économique bilatéral et d’en élargir l’éventail.
D’un commun accord, les deux parties avaient convenu de la tenue de deux rencontres annuelles, en alternance au Maroc et en Côte d’Ivoire, à l’effet d’évaluer le travail accompli et d’aplanir les difficultés, tout en se penchant ensemble sur les moyens à mettre en œuvre pour booster la coopération économique sur l’axe Rabat-Abidjan.
Il y a lieu également de citer la présence distinguée du Maroc, avec d’importantes délégations, dans plusieurs activités économiques organisées en terre ivoirienne (salons, foires, conférences), outre les multiples missions B2B initiées par le Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export).
Autant dire que l’économie, avec le nouvel élan qui lui est imprimé de part et d’autre, s’impose d’ores et déjà comme un pan fondamental des relations Maroc-Côte d’Ivoire. Elle en est, au demeurant, le corolaire naturel des excellents liens politiques, diplomatiques et culturels que les deux pays ont de tout temps entretenus.

Mardi 28 Novembre 2017

Lu 2631 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés