Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vers l'institutionnalisation des relations entre la Chambre des représentants et le Conseil saoudien de la Choura




Habib El Malki : La diplomatie parlementaire est à même de contribuer à la consolidation des relations bilatérales
Abdullah Ibn Muhammad Al Ash-Sheikh : Hisser davantage le niveau de la coopération entre les deux pays


Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki a souligné, lundi à Rabat, que la diplomatie parlementaire est bien placée pour jouer un rôle important dans la consolidation des relations entre le Maroc et l'Arabie Saoudite.  
D'après un communiqué de la Chambre des représentants, il a affirmé, lors d'entretiens avec le président du Conseil saoudien de la Choura, Abdullah Ibn Muhammad Al Ash-Sheikh, que la diplomatie parlementaire donnerait un nouveau souffle aux relations entre les pays arabes et rétablirait la confiance entre eux pour faire face aux défis du siècle.
Au cours de cette réunion, à laquelle a assisté l'ambassadeur du Royaume d'Arabie Saoudite à Rabat, Habib El Malki a relevé les bonnes relations entre les deux institutions législatives et les visites régulières des parlementaires des deux pays, saluant les relations distinguées entre les deux Royaumes, fondées sur le respect mutuel et la fraternité sincère, ainsi que sur la force des liens qui unissent S.M le Roi Mohammed VI et le Serviteur des Lieux Saints de l'Islam, S.M le Roi Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud.
Habib El Malki a, également, mis en avant la position de l'Arabie Saoudite en faveur de l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc et sa solidarité perpétuelle. «Nous vous remercions pour le soutien franc et permanent tant à l’échelle régionale qu'internationale en faveur de l'intégrité territoriale du Royaume et pour votre soutien à l'initiative d'autonomie, en tant que solution finale au conflit artificiel sur le Sahara marocain», a-t-il déclaré, appelant au renforcement des échanges économiques et commerciaux entre les deux pays, compte tenu des opportunités vastes de coopération.
De son côté, Abdullah Ibn Muhammad Al Ash-Sheikh a souligné l'importance de renforcer la coopération entre les deux Royaumes, ce qui reflète la force des relations qui lient les dirigeants des deux pays et leurs peuples, déclarant que «les relations entre les deux Royaumes sont enracinées à tous les niveaux et nous veillons à les développer davantage».
Après avoir relevé les énormes opportunités en faveur du renforcement de la coopération, il a souligné que le Royaume du Maroc dispose d’énormes atouts touristiques, notamment en «tourisme familial».
Le responsable saoudien a également appelé à institutionnaliser les relations entre les deux institutions législatives, à travers la signature d'un mémorandum de coopération.
Lors d’un point de presse à l’issue de ces entretiens, le président de la Chambre des représentants a indiqué à ce propos que les deux parties ont convenu d’institutionnaliser leurs relations bilatérales lors d’une prochaine rencontre prévue à Riyad, relevant par la même occasion «l'excellence» des relations entre les deux institutions.
Habib El Malki a souligné que cette entrevue a constitué une occasion pour réaffirmer la qualité des relations entre les deux pays, sous la conduite du Souverain et du Serviteur des Lieux Saints de l’Islam, indiquant que ces relations privilégiées sont illustrées, en particulier, par le soutien de l’Arabie Saoudite à l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc.
Les relations maroco-saoudiennes sont constructives et orientées vers l'avenir, à travers la contribution du Royaume d'Arabie Saoudite au financement de plusieurs projets de développement dans différents secteurs, a-t-il ajouté.
Habib El Malki a relevé qu'à cette occasion, les deux parties ont considéré que la situation dans le monde arabe exige une nouvelle vision et un nouveau souffle, en vue de faire face aux défis du 21ème siècle, notant que la diplomatie parlementaire serait qualifiée à entreprendre ce rôle.  
Pour sa part, Abdullah Ibn Muhammad Al Ash-Sheikh, qui effectue une visite de travail dans le Royaume à la tête d'une importante délégation, a exprimé l’espoir de voir les relations maroco-saoudiennes réaliser davantage de prospérité, de développement et de modernité.  
Le responsable saoudien a, également, exprimé les vœux des dirigeants et du peuple saoudiens, de succès, de continuité et de prospérité, à S.M le Roi Mohammed VI, appelant à hisser davantage le niveau de la coopération  bilatérale.

Saad Dine El Otmani et Nasser Bourita reçoivent Abdullah Ibn Muhammad Al Ash-Sheikh

Les moyens de développer les relations maroco-saoudiennes ont été au centre d'un entretien, lundi à Rabat, entre le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani et le président du Conseil saoudien de la Choura, Abdullah Ibn Muhammad Al-Sheikh, en visite au Maroc.  
Lors de ces entretiens, les deux parties ont affirmé la volonté des deux Royaumes d'œuvrer de concert pour hisser à un niveau supérieur la coopération bilatérale dans tous les domaines, économique, politique et diplomatique, indique un communiqué du département du chef du gouvernement.
Le chef du gouvernement s'est félicité, à cette occasion, des bonnes relations unissant les deux pays, à l'image de leurs liens fraternels et historiques qui vont au-delà de la politique et de l'économie, ajoute le communiqué.
Saad Dine El Otmani a, en outre, salué la position de l'Arabie Saoudite concernant la question du Sahara marocain, notant que S.M le Roi Mohammed VI accorde une grande importance à la stabilité et à la sécurité et que la souveraineté des pays et les intérêts des peuples doivent passer avant toute autre considération.  
Pour sa part, M. Abdullah Ibn Muhammad Al-Sheikh s'est félicité des grands chantiers et projets structurants lancés par le Maroc, notamment sous le règne de S.M le Roi Mohammed VI, citant à titre d'exemple le port Tanger-Med et la centrale solaire Noor des énergies renouvelables.
Le responsable saoudien a également insisté sur la nécessité pour les deux pays de développer leur coopération diplomatique et parlementaire et de consolider leur coopération au sujet de toutes les questions qui exigent d'intensifier la coordination. Cette rencontre s'est déroulée en présence notamment de l'ambassadeur d'Arabie Saoudite à Rabat et de plusieurs parlementaires et autres personnalités accompagnant le président du Conseil saoudien de la Choura.
Il convient de préciser qu’Abdullah Ibn Muhammad Al-Sheikh a été reçu le même jour par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.

Mercredi 26 Février 2020

Lu 1208 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif