Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une unité de confection à Abidjan intégrée, fleuron de la coopération maroco-ivoirienne




Une convention de partenariat portant projet d’installation, à Abidjan, d’une unité industrielle de confection intégrée de tenues et uniformes pour les services de sécurité et de défense ivoiriens, a été paraphée jeudi dernier dans la métropole économique ivoirienne, par le Groupe marocain SEFITA et son homologue ivoirien SEIFA.
D’un coût global de 700 millions de FCFA (environ 1,06 million d’euros), ce projet compte deux lignes d’assemblage d’uniformes et de tenues pour le personnel et les effectifs du secteur de la défense et de la sécurité intérieure de la Côte d’Ivoire, avec une capacité de production prévue de 12.000 vêtements par mois.
Cette unité industrielle qui démarrera ses activités début 2017, s’inscrit dans le sillage des Hautes Orientations des deux chefs d’Etat, SM le Roi Mohammed VI et le président ivoirien, Alassane Ouattara, et intervient dans le cadre des liens de coopération et de partenariat excellents qui unissent les deux pays, a confié à la MAP, Jamal Tazi, du Groupe SEFITA.
Il a, en outre, mis en avant les opportunités d’affaires jugées '’réelles’’ notamment, grâce à l’instauration, entre le Maroc et la Côte d’Ivoire, d’un cadre institutionnel pérenne pour les affaires, afin de favoriser le rapprochement et le développement des activités de leurs entreprises respectives.
Pour M. Tazi, ce partenariat entre les deux sociétés illustre cette dynamique économique et commerciale entre les deux pays, la complémentarité des intérêts, et surtout la volonté d’un échange mutuel de savoir-faire et la création de synergie, à même de permettre d’explorer un marché ouest-africain en nette expansion.
De son côté, le PDG du groupe ivoirien SEIFA, Mohamed Yassine, s’est félicité de ce partenariat, dont l’un des effets directs serait de développer le ‘’Made in Côte d’Ivoire’’, en générant 150 emplois directs et 75 indirects, contribuant, ainsi, à la politique de création d’emploi qui figure en priorité dans les programmes prioritaires des deux Etats.
Tout en rappelant que c’est dans le cadre d’une mission de Maroc Export que les premiers contacts se sont établis entre les deux groupes, M. Yassine a relevé que ce partenariat comprend un second volet crucial pour la Côte d'Ivoire, à savoir le transfert de technologie et de savoir-faire du Groupe marocain SEFITA au profit de la société SEIFA.

Jeudi 15 Décembre 2016

Lu 995 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021